NOUVELLES

Brésil/pétrole: Petrobras obtient un prêt de 500 M USD du Japon pour des plateformes

01/08/2014 03:29 EDT | Actualisé 01/10/2014 05:12 EDT

Le géant pétrolier brésilien Petrobras - contrôlé par l'Etat - a souscrit vendredi un prêt de 500 millions de dollars auprès de deux institutions financières japonaises pour construire des navires plateformes pétroliers.

Le prêt a été octroyé par le Nippon Export and Investment Insurance (NEXI, gouvernemental) et la banque Mizuho, pour construire huit coques de navires plateformes pétroliers. Il intervient au moment où le Brésil souhaite développer son industrie navale pour respecter les objectifs ambitieux de production de Petrobras, avec un fort contenu national.

La signature de l'accord fait partie d'une série de partenariats signés par les autorités brésiliennes et japonaises à l'issue d'une réunion entre la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, et le premier ministre du Japon, Shinzo Abe, en visite à Brasilia.

"Cela permettra de produire du pétrole en haute mer", a souligné la présidente Rousseff.

"Le Brésil représente aujourd'hui de grandes opportunités d'investissements en infrastructure et exploitation de pétrole en eaux profondes", a indiqué quant à lui M. Shinzo Abe.

"Le Japon regarde le Brésil avec beaucoup d'espérances", a ajouté M. Abe dont la tournée, qui l'a conduit dans plusieurs pays d'Amérique latine, prendra fin samedi au Brésil.

Le Brésil abrite la plus grande communauté japonaise hors du Japon avec plus de 1,8 million de personnes. Près de 60% d'entre eux vivent dans l'Etat de Sao Paulo, le plus développé du pays.

NEXI et Sumitomo Mitsui Bank Corporation ont accordé également un prêt de 200 millions de dollars à l'entreprise Amaggi, pour des projets agricoles de soja, maïs et autres céréales.

La compagnie minière brésilienne Vale a signé aussi des accords pour renforcer sa coopération avec la Japan Oil, Gas and Metals Corporation et avec la Banque japonaise pour la Coopération Internationale.

Mme Rousseff a rappelé que les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint l'an dernier 15 milliards de dollars et que le Brésil a l'intention d'augmenter et diversifier ses exportations qui actuellement sont essentiellement des matières premières.

Plus tôt vendredi, le Premier ministre japonais avait participé à une rencontre avec des entrepreneurs japonais et brésiliens.

Lors de cette rencontre, les entrepreneurs japonais ont demandé une plus grande ouverture de l'économie brésilienne et des encouragements au transfert de technologie pour augmenter les investissements dans l'industrie.

mav/cdo/ka/jld/jeb

PETROBRAS - PETROLEO BRASILEIRO

MIZUHO FINANCIAL GROUP

VALE

PLUS:hp