NOUVELLES

Air Algérie: des restes sont amenés à Paris à des fins d'identification

01/08/2014 05:27 EDT | Actualisé 01/10/2014 05:12 EDT

PARIS - La France a affirmé vendredi que les premiers restes humains sur le site où s'est écrasé le mois dernier l'avion d'Air Algérie au Mali ont été amenés à Paris à des fins d'identification.

Des informations provenant des familles pour aider à identifier les victimes ont aussi été recueillies.

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait affirmé précédemment que les restes étaient dans un état rendant extrêmement ardue l'identification des victimes.

La France affirme que les 118 passagers enregistrés sont morts dans l'écrasement de l'appareil le 24 juillet, mais le Burkina Faso établit le bilan à 116 victimes, disant que deux passagers n'ont jamais pris place à bord de l'avion.

Les autorités françaises disent croire que le mauvais temps près de la frontière avec le Burkina Faso explique probablement le drame, mais n'excluent aucune hypothèse.

Les experts analysent les deux boîtes noires du vol MD-83.

PLUS:pc