BIEN-ÊTRE

Les enfants d'âge préscolaire dépressifs peuvent le rester jusqu'au début de l'adolescence

31/07/2014 12:22 EDT | Actualisé 30/09/2014 05:12 EDT
Getty

MONTRÉAL - Les enfants d'âge préscolaire atteints de dépression sont 2,5 fois plus susceptibles que les autres enfants de continuer à en souffrir jusqu'au début de l'adolescence, démontre une nouvelle étude américaine.

L'étude s'est penchée sur 246 enfants qui sont aujourd'hui âgés de 9 à 12 ans, mais qui sont suivis par les chercheurs depuis cinq ou six ans. Soixante-quatorze d'entre eux souffraient de dépression au début de l'étude, contre 79 au cours de la dernière évaluation.

Un peu plus de la moitié des 74 enfants déprimés originaux l'étaient toujours six ans plus tard. Seulement le quart des 172 enfants qui n'étaient pas déprimés à l'âge préscolaire le sont devenus au cours des années suivantes.

La docteure Joan Luby a expliqué qu'il pourrait être possible, en détectant la dépression très tôt, de la traiter plus efficacement et d'en atténuer les impacts.

Elle a ajouté que ses conclusions démontrent que des enfants âgés de seulement 3 ou 4 ans peuvent souffrir de dépression, contrairement à ce qu'en pensent d'autres experts. Elle croit que les pédiatres devraient s'intéresser à la question quand ils rencontrent leurs petits patients.

La docteure Luby met actuellement à l'essai des psychothérapies parent-enfant pour venir en aide aux enfants d'âge préscolaire. Ses collègues et elle continueront aussi à suivre leurs sujets, pour déterminer si la présence de la dépression à un âge aussi précoce est un facteur de risque pour la dépression au début de l'âge adulte.

L'étude a été publiée dans l'édition de juillet du American Journal of Psychiatry.

Comment parler avec vos enfants?