NOUVELLES

La trêve entre Israël et le Hamas prend fin, pas de prolongation

26/07/2014 03:13 EDT | Actualisé 25/09/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
A Palestinian man walks by buildings heavily damaged by Israeli strikes in Beit Hanoun, northern Gaza Strip, Saturday, July 26, 2014. Thousands of Gaza residents who had fled Israel-Hamas fighting streamed back to devastated border areas during a lull Saturday, and were met by large-scale destruction: scores of homes were pulverized, wreckage blocked roads and power cables dangled in the streets. (AP Photo/Lefteris Pitarakis)

La trêve temporaire entre Israël et le Hamas vient de prendre fin et l'organisation qui contrôle la bande de Gaza revendique des tirs de roquettes dans un communiqué de presse émis samedi.

Israël avait annoncé son intention de prolonger le cessez-le-feu de quatre heures. Selon ce nouvel échéancier, la trêve, qui a débuté à 8 h (1 h, heure de l'Est) devait se terminer à minuit (17 h, heure de l'Est).


Les combattants palestiniens avaient confirmé qu'ils respecteraient la première trêve annoncée, qui se terminait à 20 h (13 h, heure de l'Est). Ils n'avaient pas précisé s'ils respecteraient le prolongation de la trêve. Mais les tirs de roquettes revendiqués par le Hamas tendent à montrer que le Hamas refuse la proposition israélienne. Après les tirs de roquettes du Hamas en direction d'Israël, un bruit d'explosion a été entendu à Gaza.

Le cap des 1000 morts dépassé

Par ailleurs, les combats se sont poursuivis dans la nuit de samedi, dans les heures précédant l'entrée en vigueur du cessez-le-feu.

Lorsque la trève a été annoncée, plus d'une centaine de corps ont été retirés des débris, portant à plus de 1000 morts le bilan du côté palestinien depuis le 8 juillet. L'UNICEF estime qu'au moins 192 enfants ont été tués à Gaza depuis le début du conflit. 

Deux soldats israéliens ont également péri au cours des dernières heures, ce qui porte à 40 le nombre de militaires israéliens tués depuis le début de l'offensive.

Le conflit s'étend également en Cisjordanie, où des manifestations contre l'opération militaire israélienne dans la bande de Gaza donnent lieu à des heurts de plus en plus violents avec les forces de sécurité israéliennes.

Rencontre diplomatique

Lors d'une rencontre diplomatique à Paris, de hauts responsables français, américains, britanniques, allemands, italiens, turcs, qataris et de l'Union européenne, ont réclamé samedi matin une prolongation du cessez-le-feu. 

« Tous nous voulons obtenir aussi rapidement que possible un cessez-le-feu durable négocié » qui réponde également aux besoins israéliens en termes de sécurité, a fait savoir le ministre des Affaires étrangères de la France, Laurent Fabius. 

INOLTRE SU HUFFPOST

Gaza Refugees Take Shelter In Church