Huffpost Canada Quebec qc

Vol AH5017 d'Air Algérie: l'avion localisé dans le nord du Mali

Publication: Mis à jour:

Des sources officielles maliennes et algériennes annoncent que l'épave de l'avion affrété par Air Algérie a été retrouvée, mais divergent sur les lieux où elle aurait été repérée.

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keita, a annoncé que l'épave avait été aperçue dans le nord du pays. « Je viens d'apprendre que l'épave a été trouvée entre Aguelhoc et Kidal », non loin de la frontière algérienne, a-t-il dit, sans donner plus de détails.

Pour sa part, le ministre algérien des Transports, Amar Ghoul, citant des témoins locaux, a parlé de morceaux de l'avion retrouvés dans la région de Gossi, située dans le centre du Mali, près de la frontière avec le Burkina Faso.

Cette information a été confortée par un général burkinabé, selon lequel l'épave a été retrouvée au Mali près du Burkina Faso. « Nous venons de retrouver l'avion algérien. L'épave a été localisée (...) à 50 km au nord de la frontière du Burkina Faso », dans la région malienne de Gossi, a déclaré le général burkinabé Gilbert Diendiéré, à l'issue d'une réunion de crise à Ouagadougou.

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait indiqué que l'appareil, porté disparu depuis ce matin, se serait « probablement écrasé » dans le nord du Mali.

La France, qui compte une cinquantaine de passagers dans l'appareil, a « mobilisé tous ses moyens militaires au Mali » pour retrouver l'avion, a indiqué le président français François Hollande. L'Algérie a également lancé des recherches aériennes pour tenter de repérer l'appareil.

« Ces recherches dureront tout le temps qu'il faudra et encore cette nuit, tout doit être fait pour retrouver cet appareil. »
— Le président français François Hollande

Un responsable algérien cité par l'agence Reuters avait déjà évoqué la piste de l'écrasement, mais l'information n'a pas été confirmée de source officielle.

Les services algériens de navigation aérienne ont annoncé plus tôt aujourd'hui avoir perdu le contact avec l'appareil, un McDonnell 83 appartenant à la compagnie espagnole Swiftair. Il transportait 110 passagers, dont 5 Canadiens.

Le premier ministre Stephen Harper s'est dit consterné par la nouvelle. « Le gouvernement du Canada est en contact avec les autorités concernées et fournit son assistance sur le terrain en fonction des besoins », a-t-il précisé.

L'avion espagnol était « en bon état », selon les autorités françaises de l'aviation civile qui disent l'avoir examiné il y a deux ou trois jours. « Nous n'avons quasiment rien trouvé, il (était) vraiment en bon état », a déclaré Patrick Gandil, le directeur général de l'aviation civile française.

Le vol AH5017, qui effectuait la liaison entre Ouagadougou et Alger, a disparu 50 minutes après son décollage du Burkina Faso, précise un communiqué d'Air Algérie. Swiftair a précisé n'avoir eu aucun contact avec l'équipage depuis.

« L'avion a disparu à Gao, à 500 km de la frontière algérienne. Nous avons des victimes de plusieurs nationalités », a déclaré le premier ministre algérien Abdelmalek Sellal cité par une radio locale.

Ottawa en contact avec la cellule de crise à Alger

À l'aéroport d'Alger, une cellule de crise a été mise en place. Les familles des passagers peuvent se renseigner en appelant à ce numéro : 011-213-21-50-94-91

Le Canada dit être en contact avec les autorités locales. « Nous sommes au courant que des Canadiens étaient à bord de l'avion', a indiqué la ministre d'État des Affaires étrangères et consulaires du Canada, Lynne Yelich, sur son compte twitter jeudi matin.

« Nous sommes prêts à leur fournir de l'aide et travaillons avec les autorités locales pour recueillir plus d'informations. »

La météo en cause?

Une quinzaine de minutes avant sa disparition, le pilote de l'avion avait demandé de changer d'itinéraire en raison d'une tempête de sable, selon le ministre burkinabé des Transports.

« L'avion n'était pas loin de la frontière algérienne quand on a demandé à l'équipage de se dérouter à cause d'une mauvaise visibilité et pour éviter un risque de collision avec un autre avion assurant la liaison Alger-Bamako », a indiqué à l'Agence France-Presse une source au sein d'Air Algérie, sous le couvert de l'anonymat. « Le signal a été perdu après le changement de cap », a-t-elle ajouté.

Aussi sur Le HuffPost:

Les pires accidents d'avion depuis 2001
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Air Algérie a perdu le contact avec le vol AH5017

Vol Ouagadougou-Alger : Air Algérie perd le contact avec un avion

Air Algérie perd le contact du vol AH 5017

Air Algérie a perdu contact avec un avion partant d'Ouagadougou ...