Les Québécois pourront ramener de l'alcool acquis dans d'autres provinces canadiennes

Publication: Mis à jour:
WINE
Getty Images

QUÉBEC - Les Québécois pourront dorénavant transporter des boissons alcoolisées acquises dans une autre province ou un territoire du Canada pour leur consommation personnelle.

Le ministre des Finances, Carlos Leitao, et la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, ont annoncé jeudi la promulgation d'un nouveau règlement à cet effet.

L'interdiction de se faire livrer de l'alcool provenant d'une autre province canadienne demeurera cependant en vigueur, sauf si cela est fait par l'entremise de la Société des alcools du Québec.

Le Québec était la seule province à ne pas permettre à ses citoyens de posséder et de transporter une quantité de boissons alcooliques acquises ailleurs au Canada.

La situation a pu être corrigée grâce à une modification récente à la Loi sur la Société des alcools du Québec et à des assouplissements annoncés par le gouvernement fédéral à la Loi sur l'importation des boissons enivrantes.

Les quantités maximales seront les mêmes que celles permises en Ontario.

Concernant le vin, on permettra un maximum de 9 litres ou 12 bouteilles de 750 ml.

La quantité de bière permise pourra atteindre trois caisses de 24 bouteilles, tandis que l'on pourra faire l'acquisition de trois litres de spiritueux au maximum.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Les 12 vins de votre été 2014
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Le transport de l'alcool entre provinces, bientôt légal au Québec ...

Toujours illégal pour les Québécois d'acheter dans d'autres provinces