NOUVELLES

Vol MH17: la Russie accuse l'Ukraine de falsifier les données du contrôle aérien

23/07/2014 09:28 EDT | Actualisé 22/09/2014 05:12 EDT

Le ministère russe des Affaires étrangères a accusé mercredi Kiev de falsifier les informations détenues par les autorités ukrainiennes de contrôle aérien concernant le crash de l'avion malaisien, dont les deux camps se rejettent la responsabilité.

"Selon les dernières informations, les forces de sécurité ukrainiennes, sans en informer les organisations internationales, sont engagées dans une sorte de travail secret lié aux informations et aux employés des services de contrôle aérien ukrainiens, que ce soit militaire ou civil", a déclaré le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch.

"Cela enfreint clairement le principe d'une enquête objective et impartiale" sur le crash de l'avion de ligne malaisien, a-t-il ajouté.

Au lieu d'aider à l'enquête sur cette catastrophe qui a provoqué la mort de 298 passagers, Kiev "formule tous les jours, toutes les heures, des accusations absurdes et infondées envers la Russie", a poursuivi M. Loukachevitch.

Le ministère russe de la Défense a accusé lundi le contrôle aérien ukrainien d'avoir changé le cap du vol MH17 de son corridor habituel pour le diriger vers la zone de la catastrophe.

Il a également affirmé qu'un avion de chasse ukrainien se trouvait à proximité avant le crash et que des missiles sol-air des forces loyalistes étaient positionnés dans la zone, accusant indirectement Kiev d'être responsable de la tragédie.

Les États-Unis ont pour leur part accusé les rebelles prorusses d'avoir abattu "par erreur" le Boeing malaisien avec des systèmes de missiles fournis par la Russie. Moscou a démenti à plusieurs reprises avoir livré ce type d'équipement aux insurgés.

pop/gmo/bir

PLUS:hp