NOUVELLES

Peaches Geldof est morte d'une surdose d'héroïne, selon le coroner

23/07/2014 01:53 EDT | Actualisé 22/09/2014 05:12 EDT

LONDRES - La personnalité britannique Peaches Geldof est morte d'une surdose d'héroïne en avril dernier, selon les conclusions d'un coroner rendues publiques mercredi.

Le docteur Roger Hatch a expliqué que la jeune femme de 25 ans avait pris une dose mortelle d'héroïne plus pure que la moyenne peu avant d'être retrouvée morte chez elle, le 7 avril.

L'enquête précise que Geldof, fille de l'organisateur de Live Aid Bob Geldof — avait été dépendante de l'héroïne et qu'elle consommait de la méthadone depuis plus de deux ans afin de se défaire de sa dépendance.

Son mari, Thomas Cohen, a cependant révélé que Peaches Geldof avait recommencé à consommer de l'héroïne en février dernier. Il a raconté l'avoir vue jeter de la drogue dans les toilettes de leur résidence.

M. Cohen a trouvé son corps inerte lorsqu'il est revenu d'une fin de semaine passée avec leur fils de deux ans, Astala. Leur plus jeune fils, Phaedra, se trouvait dans la maison avec sa mère.

La police a trouvé de l'héroïne et des seringues dans la résidence familiale. Un expert légiste a précisé que la drogue était pure à 61 pour cent, ce qui est beaucoup plus élevé que l'héroïne habituellement vendue dans la rue.

Une analyse sanguine a révélé que Peaches Geldof avait un taux élevé d'héroïne dans le sang, dans lequel on a également décelé des traces de codéine, de méthadone et de morphine. Elle avait également des traces de piqûres visibles sur les bras et les jambes.

La mère de Peaches Geldof, la présentatrice Paula Yates, était également morte d'une surdose d'héroïne alors que sa fille était âgée de 11 ans.

PLUS:pc