NOUVELLES

L'Indice de gravité de la criminalité continue de baisser au Canada

23/07/2014 09:33 EDT | Actualisé 22/09/2014 05:12 EDT

OTTAWA - L'Indice de gravité de la criminalité (IGC) déclarée par la police au Canada a reculé de 9 pour cent en 2013 par rapport à l'année précédente.

Selon Statistique Canada, il s'agit d'une dixième baisse consécutive de cet indice qui tient compte de la peine moyenne prononcée par les tribunaux de juridiction criminelle à l'égard d'une infraction.

Quant au taux de criminalité traditionnel, qui mesure le volume de la criminalité, il a baissé de 8 pour cent l'an dernier par rapport à 2012.

Les services de police canadiens ont dénombré un peu plus de 1,8 million d'affaires criminelles, soit environ 132 000 de moins que l'année précédente.

L'agence fédérale estime que le recul de l'Indice de gravité l'an dernier était plus particulièrement attribuable à une diminution des affaires d'introduction par effraction et de vol qualifié.

Des baisses pour certaines infractions moins graves mais très fréquentes, telles que les vols de 5000 $ ou moins et les méfaits, ont aussi contribué à la diminution.

Par contre, les services de police ont déclaré davantage d'affaires d'extorsion, de pornographie juvénile, d'agressions sexuelles graves, d'infractions sexuelles contre des enfants et de fraude d'identité.

Parmi les provinces et les territoires, l'Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick, le Québec et le Manitoba ont enregistré les plus fortes baisses, soit 12 pour cent pour chacune d'entre elles.

Dans la plupart des provinces, le recul de l'Indice de gravité s'explique en grande partie par la baisse du nombre d'introductions par effraction, selon Statistique Canada.

PLUS:pc