NOUVELLES

Les États-Unis proposent de remplacer plus vite qu'au Canada les vieux DOT-111

23/07/2014 01:46 EDT | Actualisé 22/09/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Des milliers de vieux wagons-citernes DOT-111 transportant du pétrole brut seront retirés des rails aux États-Unis au cours des deux prochaines années, si un projet de loi américain déposé mercredi est adopté.

Cette proposition survient après une série de graves accidents ferroviaires survenus depuis un an, notamment la catastrophe de Lac-Mégantic, qui a fait 47 morts en juillet 2013.

Des agents chargés d'enquêter sur ces accidents déploraient depuis des années le mauvais état des wagons, qui pouvaient facilement se rompre ou se perforer lors d'un déraillement, et ainsi déverser leur contenu.

La période de remplacement ou de modification des wagons DOT-111 est plus courte que celle prévue par Ottawa, qui est de trois ans. Le plan américain ne précise cependant pas quel type de wagons-citernes pourra remplacer les wagons désuets, le choix devant être fait plus tard parmi plusieurs propositions.

Le secrétaire américain aux Transports, Anthony Foxx, a aussi indiqué que les tests effectués par le gouvernement sur le pétrole brut de la région de Bakken, dans le Dakota du Nord et au Montana, indiquent qu'il est plus volatile que d'autres pétroles bruts, ce qui signifie qu'il a plus de risque de s'enflammer lors d'un déversement.

PLUS:pc