NOUVELLES

Gaza: réunion d'un organe de l'ONU sur une enquête internationale d'urgence

23/07/2014 02:38 EDT | Actualisé 21/09/2014 05:12 EDT

Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU devait tenir mercredi une réunion extraordinaire pour étudier une résolution, présentée par la Palestine, demandant la protection internationale des Palestiniens et une enquête internationale d'urgence sur l'offensive israélienne dans les Territoires palestiniens.

Cette réunion, qui doit débuter à 10H00 (08H00 GMT), a été demandée par le représentant permanent de l'Egypte, au nom du groupe arabe, le représentant permanent du Pakistan, au nom du groupe de l'Organisation de la coopération islamique, et l'observateur permanent de l'Etat de Palestine.

La résolution déposée par la Palestine condamne "les violations généralisées, systématiques et flagrantes des droits de l'Homme et des libertés fondamentales" découlant des opérations militaires israéliennes menées depuis le 13 juin, dans les Territoires Palestiniens occupés, "en particulier la dernière offensive militaire d'Israël dans la bande de Gaza (...) qui a impliqué des attaques indiscriminées et disproportionnées (...) , qui peuvent constituer des crimes internationaux".

Elle demande "d'envoyer d'urgence une commission d'enquête indépendante, internationale" pour enquêter sur ces violations et invite les enquêteurs à dresser une liste des "violations et des crimes perpétrés" et "d'identifier ceux qui en sont responsables" en vue de les juger et de "mettre fin à l'impunité".

Le texte demande par ailleurs de placer les Palestiniens sous "protection internationale immédiate". Il appelle à "une cessation immédiate des attaques militaires israéliennes" et "à mettre fin aux attaques contre les civils, y compris des civils israéliens".

La résolution demande aussi à la Suisse, en tant qu'Etat dépositaire des conventions de Genève - des textes fondamentaux du droit humanitaire -, d'organiser une conférence d'urgence sur la situation dans les Territoires occupés. Une lettre en ce sens, datée du 9 juillet, a déjà été envoyée par le président palestinien Mahmoud Abbas à Berne.

L'offensive israélienne sur la bande de Gaza avait coûté mercredi la vie à au moins 639 Palestiniens et 31 Israéliens en 16 jours de conflit.

apo/mnb/jh

PLUS:hp