NOUVELLES

BCE prend le contrôle de Bell Aliant au moyen d'une somme de 3,95 milliards $

23/07/2014 08:33 EDT | Actualisé 22/09/2014 05:12 EDT

TORONTO - BCE (TSX:BCE), la plus importante entreprise de télécommunications au pays, a consolidé sa présence au Canada atlantique, mercredi, en achetant la participation qu'elle ne possédait pas encore dans Bell Aliant (TSX:BA) pour une somme de 3,95 milliards $.

L'entreprise a aussi annoncé l'acquisition de deux centres d'appels au Nouveau-Brunswick et fait part de son intention d'étendre son service sans fil haute vitesse à une centaine de collectivités supplémentaires au Canada atlantique. Elle a également dit vouloir consacrer 2,1 milliards $ aux infrastructures dans la région au cours des cinq prochaines années.

«Bell Aliant, comme Bell Canada, représente une part importante des activités nationales de communication de BCE», a affirmé le président et chef de la direction de BCE, George Cope, dans le communiqué annonçant la transaction.

«Conformément à nos impératifs stratégiques d'investissement, BCE se réjouit de poursuivre les innovations dans le réseau et les services pour le compte des clients, consommateurs et entreprises sur le territoire couvert par Bell Aliant», a-t-il ajouté.

BCE, qui possède déjà 44 pour cent de Bell Aliant, a indiqué que l'entreprise conserverait son identité distincte et demeurerait une filiale régionale de la maison mère montréalaise.

Bell Aliant — qui fournit des services de télévision, d'accès à Internet et de téléphonie — continuera de desservir ses clients au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse et à l'Île-du-Prince-Édouard à partir de son siège social de Halifax. Bell Aliant compte aussi des activités de télécommunications régionales au Québec et en Ontario.

«Je crois que ce que cela fait vraiment est de prendre l'expertise locale et l'engagement que nous avons toujours eus et d'y ajouter le soutien entier de BCE pour nous rendre très, très forts et nous aider à demeurer le choix de prédilection dans chacun de nos marchés locaux», a déclaré la présidente et chef de la direction de Bell Aliant, Karen Sheriff, lors d'une conférence téléphonique organisée afin de donner des précisions sur l'entente.

En vertu de l'offre, les actionnaires de Bell Aliant pourront choisir de recevoir un montant en espèces de 31 $, 0,6371 action ordinaire de BCE ou un montant en espèces de 7,75 $ et 0,4778 action ordinaire de BCE. La contrepartie versée aux actionnaires minoritaires publics qui choisiront l'une ou l'autre des deux premières options sera ajustée de sorte que la contrepartie totale versée par BCE sera composée à 25 pour cent d'espèces et à 75 pour cent d'actions ordinaires de BCE, a précisé l'entreprise.

BCE a également annoncé mercredi l'acquisition de deux centres d'appels au Nouveau-Brunswick à l'intention de la clientèle de Bell Canada. La transaction, dont la valeur n'a pas été précisée, se traduira par l'ajout de 700 employés chez Bell.

À la Bourse de Toronto, mercredi après-midi, les actions de BCE valaient 49,51 $, en hausse de 50 cents, tandis que celles de Bell Aliant affichaient une augmentation de 3,13 $, à 31,32 $.

PLUS:pc