NOUVELLES

BCE aide la Bourse de Toronto à terminer à un niveau sans précédent

23/07/2014 04:53 EDT | Actualisé 22/09/2014 05:12 EDT

TORONTO - Une entente de plusieurs milliards de dollars dans le secteur des télécommunications et une éventuelle acquisition d'importance dans celui des hydrocarbures ont contribué à propulser la Bourse de Toronto vers un nouveau record, mercredi.

L'indice composé S&P/TSX du marché torontois a gagné 79,25 points et clôturé à un niveau sans précédent de 15 394,38 points.

BCE (TSX:BCE) a procédé à une transaction de quelque 3,95 milliards $ afin de privatiser Bell Aliant (TSX:BA). Le géant des télécommunications, qui contrôle déjà 44 pour cent de Bell Aliant (TSX:BA), a acheté la participation qu'il ne possédait pas encore dans sa filiale régionale du Canada atlantique. Les actionnaires de Bell Aliant recevront une compensation en espèces et en actions de BCE d'une valeur combinée de 31 $ par action.

Le titre de BCE a augmenté de 81 cents, à 49,82 $, tandis que celui de Bell Aliant a grimpé de 3,34 $, à 31,53 $.

BCE a également dit vouloir consacrer 2,1 milliards $ aux infrastructures dans la région au cours des cinq prochaines années, afin d'y proposer ses services sans fil.

De son côté, Talisman Energy (TSX:TLM) a reconnu avoir été approchée par le géant espagnol de l'énergie Repsol. La société a indiqué que «rien n'assure qu'une transaction fera l'objet d'une entente» et ajouté qu'elle ne ferait pas d'autre commentaire à ce sujet.

Les actions de Talisman ont grimpé de 1,40 $, ou 13,25 pour cent, et terminé la journée à 11,97 $.

Le dollar canadien a gagné 0,07 cent US, à 93,21 cents US.

À Wall Street, Boeing a fait perdre de l'altitude au Dow Jones avec ses plus récents résultats financiers. Le géant de l'aérospatiale a enregistré un bénéfice net de 1,65 milliard $ US, ou 2,24 $ US par action, mais ses revenus de 22,05 milliards $ US sont inférieurs à la prévision de 22,23 milliards $ US faite par les analystes.

Les actions de Boeing ont glissé de 2,34 pour cent, à 126,71 $ US, même si la société a revu à la hausse sa prévision de profits pour l'année.

La moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles a perdu 26,91 points et clôturé à 17 086,63 points.

Cependant, les résultats financiers d'Apple, dévoilés mardi, ont contribué à hisser l'indice composé du Nasdaq à son niveau le plus élevé depuis septembre 2000, soit 4473,70 points, en hausse de 17,68 points.

Apple a fait état d'une hausse de 12 pour cent de ses profits trimestriels, à 7,7 milliards $ US, soit un chiffre ayant dépassé les attentes des analystes. Ses actions ont progressé de 2,6 pour cent, à 97,19 $ US.

L'indice de référence S&P 500 a avancé de 3,48 points et atteint un record de fermeture de 1987,01 points.

Le cours de l'once d'or pour livraison en août s'est établi à 1304,70 $ US, en baisse de 1,60 $ US, sur le marché des métaux à New York.

Le cours du baril de pétrole brut léger pour livraison en septembre s'est établi à 103,12 $ US, en hausse de 73 cents US, à la Bourse des matières premières de New York.

PLUS:pc