NOUVELLES

Wall Street accueille avec entrain une salve de résultats d'entreprises

22/07/2014 10:25 EDT | Actualisé 21/09/2014 05:12 EDT

Wall Street a démarré la séance en légère hausse mardi, digérant une salve importante de résultats d'entreprises aux Etats-Unis, tout en gardant l'oeil sur les tensions géopolitiques dans le monde: le Dow Jones prenait 0,33% et le Nasdaq 0,61%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones avançait de 55,42 points, à 17.107,15 points, et le Nasdaq de 26,96 points, à 4.451,66 points.

L'indice élargi S&P 500 s'adjugeait 0,44% ou 8,74 points, à 1.982,37 points.

La Bourse de New York avait débuté la semaine dans le rouge lundi, regardant avec une inquiétude accrue les fortes tensions géopolitiques autour de l'Ukraine et du Proche-Orient: le Dow Jones avait cédé 0,28%, à 17.051,73 points, et le Nasdaq 0,17%, à 4.424,70 points.

Les investisseurs américains reléguaient pour l'instant au second plan ces tensions géopolitiques toujours extrêmement vives pour se concentrer sur un déluge de résultats trimestriels aux Etats-Unis.

Au total, quelque 150 entreprises du S&P 500 faisaient état de leurs comptes trimestriels cette semaine, selon Briefing.com, mardi étant la journée la plus chargée.

Wall Street tentait de confirmer, à travers ces publications, la tendance à l'embellie économique aux Etats-Unis au deuxième trimestre, dessinée jusque-là par une série d'indicateurs encourageants.

Après un début de saison globalement jugé positif par les experts, les résultats publiés lundi soir et mardi matin étaient plus contrastés.

Les géants agroalimentaires Coca-Cola et McDonald's n'ont pas été à la hauteur des attentes, plombés par des ventes décevantes ce trimestre-là. Les comptes du groupe chimique DuPont étaient conformes à des attentes qui avaient été revues en baisse au préalable.

Le service de vidéo à la demande Netflix, qui a confirmé son arrivée en France et dans cinq autres pays européens en septembre a fait état d'un bénéfice par action et de prévisions trimestrielles inférieures aux attentes.

Le groupe de défense Lockheed Martin a lui fait mieux que prévu et relevé ses prévisions de bénéfices annuels.

Star de la cote mardi matin, la chaîne de restauration rapide Chipotle a dépassé les attentes côté bénéfices et a annoncé un bon de ses ventes à magasins comparables de 17,3% au deuxième trimestre, selon Charles Schwab. Son titre s'envolait de plus de 11%.

Sur le front des indicateurs américains, les prix à la consommation ont légèrement ralenti leur progression en juin après trois mois consécutifs d'accélération. Dans l'immobilier, les reventes de logements en juin ont fortement augmenté.

Le marché obligataire reculait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans avançait à 2,478%, contre 2,474% lundi soir, et celui à 30 ans à 3,272% contre 3,264% en fin de semaine dernière.

ppa/sl/bdx

PLUS:hp