NOUVELLES

Un école de l'ONU accueillant des réfugiés touchée par une frappe israélienne

22/07/2014 12:57 EDT | Actualisé 21/09/2014 05:12 EDT

Une école de l'ONU dans la bande de Gaza accueillant des personnes déplacées par le conflit a été frappée mardi par des tirs israéliens, a annoncé l'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) sans faire état de victime.

Un responsable de l'agence a indiqué à l'AFP qu'une équipe de l'ONU était dans l'école située dans le camp de réfugiés d'al-Maghazi (centre du territoire) lorsque des tirs de chars ont touché le bâtiment.

Un bref communiqué d'un porte-parole de l'ONU confirme qu'"une école de filles de l'UNRWA à Gaza accueillant des personnes déplacées (qui) a été frappée par des tirs israéliens" et ne fait pas état de victime.

"Nous avions reçu hier (lundi) des informations selon lesquelles l'école avait été touchée et donc nous avons envoyé aujourd'hui une équipe pour enquêter et déterminer de quel côté venait les tirs", a indiqué un responsable de l'ONU sous couvert de l'anonymat.

"On y est allé avec l'autorisation d'Israël, et pendant que (l'équipe) était là-bas, (elle) s'est retrouvée sous les tirs israéliens", a ajouté le responsable.

Selon lui, aucune victime n'a été recensée dans l'immédiat mes l'établissement a subit des dégâts.

Dans un autre communiqué, l'ONU a annoncé avoir retrouvé des roquettes cachées dans une école vide, le deuxième incident de ce type en une semaine. Le bâtiment est située entre deux "écoles accueillant 1500 personnes déplacées".

L'ONU a pris en charge quelque 100.000 réfugiés depuis le début du conflit le 8 juillet.

Le Hamas est accusé par Israël d'utiliser des installations civiles pour ses opérations militaires dans le but d'alourdir le bilan humain à Gaza, où quelque 620 personnes ont été tuées depuis le 8 juillet.

sah-alf/agr/hj

PLUS:hp