NOUVELLES

Les Athletics prolongent leur bail de 10 ans pour rester à Oakland

22/07/2014 06:18 EDT | Actualisé 21/09/2014 05:12 EDT

OAKLAND, États-Unis - Même si ça n'a jamais été une option réaliste, Montréal devra maintenant officiellement renoncer à espérer le transfert des Athletics. Ceux-ci ont accepté une prolongation de 10 ans à leur bail, ce qui leur permettra de rester à Oakland.

Le propriétaire de l'équipe Lew Wolff a déclaré mardi, après avoir étudié plusieurs modifications apportées la semaine dernière par le conseil municipal d'Oakland, qu'il avait accepté les termes du bail qui permettra à l'équipe de continuer à jouer à O.co Coliseum.

L'entente devra être entérinée le 29 juillet par le Conseil des superviseurs du comté d'Alameda. Celui-ci s'est déjà prononcé en faveur de l'accord.

Le prolongement du bail a déjà été approuvé par la Oakland Alameda County Coliseum Authority, une entité gouvernementale qui gère le stade. On estime que l'entente permettra à la ville et au comté d'empocher une somme s'élevant à 20 millions $ US.

«Nous apprécions la volonté de collaboration et les efforts que les autorités municipales d'Oakland ont mis dans ce processus et nous sommes optimistes que nos négociations ont débouché sur des liens justes et mutuellement bénéfiques, ont déclaré les A's dans un communiqué. Et nous sommes surtout heureux pour nos partisans qui, tout dépendant du vote du comté, sauront que les Athletics d'Oakland continueront de jouer leurs matchs à O.co Coliseum.»

Conformément au nouveau bail, l'équipe accepte de rester à Oakland pour un minimum de deux ans et devra payer une amende punitive de 1,6 million $ US par année si elle quitte la ville avant la fin de l'entente. Le pacte oblige aussi l'équipe à participer de bonne foi à des discussions ayant pour but de bâtir un nouveau stade à Oakland.

Le Coliseum est le domicile des A's depuis 1968 mais on y a récemment constaté des problèmes d'égoûts et d'éclairage. L'équipe, qui a présentement la meilleure fiche dans le baseball majeur, et la ville avaient tenu jusqu'ici des négociations tendues en vue d'un nouveau bail. Il y a toutefois eu un rapprochement entre les deux parties ces derniers temps.

PLUS:pc