NOUVELLES

Gaza: au moins 20 Palestiniens tués, 593 depuis le début de l'offensive israélienne

22/07/2014 07:19 EDT | Actualisé 21/09/2014 05:12 EDT

Au moins 20 Palestiniens ont été tués mardi, au 15è jour de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza, portant à au moins 593 le bilan des victimes palestiniennes.

Au moins neuf femmes figurent parmi les victimes des raids aériens et bombardements sur la bande de Gaza que contrôle le mouvement Hamas, selon les services de secours palestiniens.

Une femme enceinte et une fillette de 4 ans ont été tuées dans une frappe à Beit Hanoun (nord), près de la frontière israélienne et deux autres femmes, âgées de 50 et 70 ans, sont mortes dans un bombardement à Zeitoun, un quartier de la ville de Gaza, selon Achraf al-Qoudra, le porte-parole des services de secours palestiniens.

Dans le sud de la bande de Gaza, des bombardements israéliens ont tué une femme dans la ville de Rafah tandis que deux hommes périssaient à la suite de raids aériens sur Qarara.

Toujours dans le sud de cette enclave pauvre et surpeuplée, un autre raid aérien a tué deux hommes à Khan Younès.

Plus tôt, cinq membres d'une même famille, dont quatre femmes, ont été tués dans deux raids à Deir el-Balah (sud), selon la même source.

Une autre personne est morte dans un raid sur Khan Younès, également dans le sud du territoire palestinien, alors qu'un bombardement du camp de réfugiés de Nousseirate (centre) a fait un mort, a-t-on ajouté.

Dans l'est de la ville de Gaza, un garçon est mort dans un raid aérien sur le quartier de Touffah.

Trois autres ont été tués dans des circonstances indéterminées.

Côté israélien, 27 soldats et deux civils ont été tués depuis le début le 8 juillet de l'offensive israélienne "Bordure protectrice" sur la bande de Gaza.

Depuis le début des hostilités, quelque 2.060 roquettes de Gaza ont été tirées et 1.600 impacts comptabilisés en Israël. 396 autres ont été interceptées par le système de défense anti-missile, selon l'armée israélienne.

bur-feb/alf/sw

PLUS:hp