NOUVELLES

Crash en Ukraine: les proches des victimes australiennes pourront accompagner les corps lors du retour

22/07/2014 09:23 EDT | Actualisé 21/09/2014 05:12 EDT

Les familles des victimes australiennes du MH17, qui s'est écrasé la semaine dernière en Ukraine, pourront se rendre aux Pays-Bas afin d'accompagner les corps de leurs proches lors de leur retour dans leur patrie, a indiqué mercredi le Premier ministre d'Australie.

Parmi les 298 personnes à bord du Boeing de Malaysia Airlines, 28 étaient Australiens et neuf résidaient dans ce pays.

"De par la nature (de cette catastrophe), il pourrait s'écouler quelques semaines avant que nous puissions honorer les morts en leur rendant à ceux qui les aimaient et qu'ils aimaient. Mais nous les ramènerons à la maison", a promis le chef du gouvernement australien, Tony Abbott dans un communiqué.

"Une fois que les victimes australiennes du MH17 auront été identifiées, le gouvernement transportera les familles qui le souhaitent aux Pays-Bas, afin qu'elles puissent accompagner leurs proches lors du retour sur leur terre natale".

Un premier avion doit décoller mercredi matin de l'aéroport de Kharkiv en Ukraine, ramenant aux Pays-Bas les restes humains de passagers de l'avion, probablement abattu par un missile parti de la zone contrôlée par les rebelles soutenus par la Russie, dans l'est de l'Ukraine.

Le gouverneur général d'Australie Peter Cosgrove, représentant de la reine d'Angleterre --chef d'Etat de l'Australie--, sera présent à l'arrivée de l'avion aux Pays-Bas, mercredi.

"Il est important pour les familles et pour notre pays que nos concitoyens soient accueillis par l'un des nôtres", a ajouté Tony Abbott.

La plupart des dépouilles sont arrivées mardi à Kharkiv à bord d'un train réfrigéré, mais des fragments de corps se trouvent encore sur le site du crash non sécurisé, selon la mission d'observation de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Les Pays-Bas, dont 193 ressortissants étaient à bord de l'appareil, détruit jeudi en plein vol, dirigent l'enquête internationale sur la cause du crash.

mfc/fmp/jr

PLUS:hp