NOUVELLES

Crash du MH17: le renseignement américain va publier de nouveaux éléments

22/07/2014 12:40 EDT | Actualisé 21/09/2014 05:12 EDT

Le renseignement américain devait présenter mardi dans la journée des éléments de preuve accréditant la thèse de la responsabilité des rebelles pro-russes dans le crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines dans l'est de l'Ukraine.

"De nombreuses preuves ont déjà été présentées et elles dressent un tableau assez convaincant", a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest.

"Des responsables du renseignement communiqueront plus tard dans la journée et présenteront plus de donnés et plus de preuves", a-t-il ajouté, sans autres précisions sur la nature de ces informations.

Dès le lendemain de la catastrophe, le président américain Barack Obama a affirmé que l'avion malaisien avait été abattu par un missile sol-air tiré depuis une zone contrôlée par les séparatistes pro-russes.

"A ce moment-là, l'armée ukrainienne n'avait pas déployé d'armes anti-ariennes dans cette zone", a une nouvelle fois souligné M. Earnest.

M. Obama a demandé lundi à la Russie de contraindre les rebelles dans l'est de l'Ukraine à coopérer dans l'enquête internationale sur cette catastrophe. Le président Vladimir Poutine a affirmé mardi qu'il ferait "tout ce qui est en son pouvoir" pour favoriser une enquête transparente.

jca/bdx

PLUS:hp