NOUVELLES

Centrafrique: la nouvelle mission de l'ONU fera la différence, pour Mia Farrow

22/07/2014 08:50 EDT | Actualisé 21/09/2014 05:12 EDT

L'actrice et militante américaine Mia Farrow a estimé mardi que la nouvelle mission de maintien de la paix de l'ONU en République centrafricaine (RCA) "fera la différence", en aidant les travailleurs humanitaires à atteindre des coins reculés du pays.

"Tout le monde attend vraiment avec impatience septembre et l'arrivée des Casques bleus", a souligné depuis New York Mia Farrow, ambassadrice itinérante de l'UNICEF, qui vient d'effectuer sa quatrième visite en RCA.

L'ONU espère déployer dans deux mois en République centrafricaine des effectifs nettement supérieurs aux 6.000 hommes de la force africaine actuellement présents dans le pays.

"Nous ne pouvons pas attendre d'eux qu'ils éliminent le problème, mais qu'ils limitent les tueries et permettent l'accès des travailleurs humanitaires", a-t-elle déclaré.

"Ce que je souhaite c'est que toute la population puisse accéder à l'aide humanitaire afin qu'ils ne meurent pas tous de faim", a-t-elle insisté.

L'ambassadeur français à l'ONU Gérard Araud avait indiqué la semaine dernière que trois bataillons - fournis par le Maroc, le Bangladesh et le Pakistan - devraient s'ajouter aux 6.000 hommes de la Misca africaine, ce qui ferait un total de 8.500 hommes.

Ceux-ci, accompagnés de policiers rwandais et sénégalais, patrouilleront non seulement à Bangui mais en province pour tenter de ramener le calme.

"Ils feront la différence où qu'ils soient", a encore souligné l'actrice de "Rosemary's Baby" et "Gatsby le magnifique" devant des journalistes, estimant que les Centrafricains étaient "certainement les gens les plus délaissés de la planète".

Depuis la prise de pouvoir de la rébellion Séléka en mars 2013, renversée en janvier 2014, la Centrafrique vit une crise sans précédent. Les exactions des groupes armés contre les civils ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.

cml/sam/myl

PLUS:hp