NOUVELLES

Vente de magasins Loblaw: le Bureau de la concurrence approuve les transactions

21/07/2014 06:04 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Le Bureau de la concurrence a approuvé lundi la vente par Loblaw (TSX:L) de quatre de ses magasins, ce qui lui permettra de se conformer à certaines de ses conditions dans le cadre de la transaction de 12,4 milliards $ qui permettra au détaillant de mettre la main sur Shoppers Drug Mart.

Deux magasins No Frills qui appartiennent à Loblaw et qui sont situés à Elmira et Blenheim, en Ontario, seront ainsi vendus à l'épicier québécois Metro (TSX:MRU). De plus, deux magasins Remedy’s appartenant à Shoppers situés à Dalhousie et St. Stehpen, au Nouveau-Brunswick, passeront dans le giron du Groupe Jean Coutu (TSX:PJC.A).

Par ailleurs, Loblaw cédera à Remedy’s la licence d’exploitation de pharmacies situées dans neuf de ses épiceries en Ontario ainsi qu'à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le Bureau avait approuvé la transaction en mars dernier mais avait exprimé des inquiétudes quant à la concurrence dans 27 marchés, où il y avait à la fois une épicerie appartenant à Loblaw et un magasin Shoppers Drug Mart.

L'organisme fédéral a souligné que Loblaw devra également vendre des magasins dans 14 autres marchés au pays.

Les magasins doivent être vendus à un nouveau propriétaire qui poursuivra leur exploitation. Le consentement n’autorise pas Loblaw à simplement fermer ces magasins.

PLUS:pc