NOUVELLES

Valeant porte plainte contre Allergan auprès des autorités de réglementation

21/07/2014 11:04 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Valeant Pharmaceuticals International (TSX:VRX) a porté plainte contre Allergan (NYSE:AGN) auprès des organismes de réglementation au Québec et aux États-Unis, reprochant à l'entreprise d'induire les investisseurs en erreur dans son combat contre l'offre publique d'achat hostile la visant.

Valeant a annoncé lundi avoir communiqué avec l'Autorité des marchés financiers (AMF), au Québec, et la Securities and Exchange Commission (SEC), l'organisme américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers.

L'entreprise de Laval a offert environ 50 milliards $ US dans le cadre d'une offre publique d'achat (OPA) hostile pour la société californienne, qui fabrique le traitement contre les rides Botox.

Valeant accuse Allergan d'avoir fait des «déclarations trompeuses» en affirmant dans un document soumis à la SEC, vendredi, que les ventes pharmaceutiques de Bausch + Lomb «stagnaient ou régressaient».

Valeant a acquis Bausch + Lomb pour une somme de 8,7 milliards $ US, l'an dernier, et estime que l'intégration du fabricant de produits pour les yeux est un «modèle parfait» pour son projet de fusion avec Allergan.

Les activités mondiales de prescription pharmaceutique de Bausch + Lomb ont augmenté d'environ six pour cent au deuxième trimestre de 2014, alors que les activités de prescription pharmaceutique aux États-Unis ont connu une croissance de 17 pour cent, comparativement à l'an dernier, a aussi indiqué Valeant.

«Le dénigrement continu de Valeant par Allergan et les constantes remises en question du rendement de Bausch + Lomb démontrent un manque flagrant de connaissances sur les affaires de Valeant», a déploré le président et chef de la direction de Valeant, Michael Pearson, dans un communiqué.

«Valeant est propriétaire de Bausch + Lomb depuis 11 mois et l'entreprise a connu un excellent rendement, générant une croissance interne totale de 11 pour cent depuis l'acquisition, alors que 90 pour cent de cette croissance est attribuable aux volumes», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Allergan a fait part lundi de son intention de réduire ses effectifs de quelque 13 pour cent, ou 1500 employés, et de ne pas combler 250 postes actuellement libres, dans le cadre de mesures devant lui permettre d'accroître son efficience et sa productivité.

Allergan a aussi indiqué avoir vu au deuxième trimestre son bénéfice net augmenter de 16 pour cent, à 417,2 millions $ US, ou 1,37 $ US par action, comparativement à celui de 359,9 millions $ US, ou 1,19 $ US par action, de la même période il y a un an.

Les revenus de la société ont grimpé de 17 pour cent, à 1,86 milliard $ US, contre 1,6 milliard $ US au deuxième trimestre de l'an dernier.

À la Bourse de Toronto, lundi, les actions de Valeant Pharmaceuticals International ont terminé la séance à 134,67 $, en hausse de 3,85 $, ou 2,94 pour cent.

PLUS:pc