NOUVELLES

Parcs Canada: du feu pour protéger les arbres du parc national des Mille-Îles

21/07/2014 10:13 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

MALLORYTOWN, Ont. - Une petite partie du parc national des Mille-Îles sera enflammée cette semaine pour protéger des arbres qui dépendent du feu, a annoncé Parcs Canada lundi.

Une équipe de 16 personnes se rendra sur l'île Camelot mardi après-midi pour enflammer un peu plus d'un hectare de terrain qui est le domicile d'environ 50 pins rigides.

«Les arbres ont besoin d'un peu de feu de temps à autre pour survivre», a déclaré le directeur du parc Jeff Leggo.

Le feu les aidera à se régénérer, à détruite la couche organique et à ouvrir la canopée afin de procurer plus de lumière aux plantules.

«Ils ne sont pas aussi sensibles au feu que d'autres types d'arbres. Nous nous attendons à ce que certains meurent. L'équipe pose des gestes afin de les rendre moins sensibles», a ajouté Leggo.

Parcs Canada affirme que les communautés d'arbres dépendantes au feu étaient historiquement gérées naturellement par la foudre et traditionnellement par les Premières Nations.

«Des années de lutte contre les incendies ont perturbé l'équilibre des processus naturels et essentiels nécessaires pour maintenir la santé de la forêt au parc des Mille-Îles», a commenté Leggo.

Chevauchant la frontière canado-américaine, l'archipel des Mille-îles est situé à 320 kilomètres à l'est de Toronto. La région a obtenu le statut de «Réserve mondiale de la biosphère» de l'UNESCO en 2002.

PLUS:pc