NOUVELLES

Les questions budgétaires affectent les vacances estivales des Canadiens

21/07/2014 10:38 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

TORONTO - Près du quart des Canadiens ne prendront pas la route des vacances cet été, des préoccupations budgétaires les dissuadant de s'éloigner de la maison, selon un sondage.

Le prix élevé de l'essence et de l'hébergement sont citées comme les principales raisons qui poussent 23 pour cent des Canadiens à faire une croix sur des vacances à l'extérieur, constate-t-on en parcourant les résultats du coup de sonde réalisé par le site Internet Retailmenot.ca.

Seulement sept pour cent des répondants ont affirmé qu'ils voyageraient à l'étranger pendant la belle saison, selon l'enquête, qui démontre par ailleurs que 28 pour cent des Canadiens prévoient limiter leur budget annuel de vacances et de transport à 100 $ au cours de la même période.

Mais d'après le sondage, les Canadiens dépenseront de 100 $ à 300 $ en boissons alcoolisées pendant les vacances, et 60 pour cent consacreront moins de 200 $ en nourriture.

Le camping, lui, semble avoir la cote, peu importe le revenu annuel des ménages — environ 40 pour cent de ceux dont le revenu annuel est de 100 000 $ ou plus ont affirmé qu'ils se retrouveraient dans les bois cet été.

Le sondage en ligne a été réalisé les 2 et 3 juillet auprès de 1004 Canadiens adultes faisant partie du groupe de panélistes de la firme Angus Reid Forum.

PLUS:pc