NOUVELLES

Le pétrole en Asie tiraillé entre prises de bénéfices et tensions géopolitiques

21/07/2014 11:17 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

Les cours du pétrole étaient mitigés mardi matin en Asie, tiraillés entre des prises de bénéfices après les gains de la veille, et les tensions en Ukraine et au proche-Orient.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août prenait 5 cents à 104,64 dollars US en fin de matinée, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord, livraison pour septembre, reculait de 4 cents à 107,64 USD.

"L'environnement continue d'inciter à la prudence et les questions géopolitiques restent sur le devant de la scène", a déclaré la United Overseas Bank de Singapour dans une note.

La pression monte sur la Russie, après le crash dans l'est de l'Ukraine d'un avion de Malaysia Airlines avec 298 personnes à bord, vraisemblablement abattu par un missile tiré, selon les Etats-Unis, depuis la zone contrôlée par les séparatistes pro-russes.

La Russie est le deuxième plus gros producteur mondial de pétrole et des sanctions accrues sur ce pays pourraient perturber les livraisons de brut.

Au Proche-Orient, le patron de l'ONU Ban Ki-moon et le chef de la diplomatie américaine John Kerry devaient tenter mardi depuis Le Caire d'arracher un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas après 14 jours de bombardements israéliens à Gaza qui ont fait plus de 570 morts palestiniens.

La veille, sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) avait grimpé de 1,46 dollar, à 104,59 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord avait fini à 107,68 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 44 cents.

mba/fmp/bap

PLUS:hp