NOUVELLES

La Cisjordanie en deuil et en grève contre l'offensive à Gaza

21/07/2014 06:20 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

La Cisjordanie occupée était paralysée par une grève générale lundi en réaction aux violents bombardements israéliens de la Bande de Gaza la veille qui ont fait au moins 140 morts, dont plus de 70 dans le seul quartier de Chajaya.

L'appel à la grève a été lancé par les syndicats et plusieurs mouvements islamistes, avant d'obtenir aussi le soutien de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) du président Mahmoud Abbas, qui a appelé à des manifestations dans tout le territoire après 21H00 (18H00 GMT) et la rupture du jeûne du Ramadan.

A travers toute la Cisjordanie, les magasins, les marchés et les bâtiments publics n'ont pas levé leurs rideaux de fer en solidarité avec les résidents de Gaza qui ont connu dimanche la journée la plus sanglante depuis le début le 8 juillet de l'offensive israélienne contre l'enclave palestinienne, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Par ailleurs dans la nuit de dimanche à lundi, quelque 4.000 personnes ont manifesté à Ramallah, et un rassemblement a également eu lieu à Naplouse.

La Cisjordanie est restée calme dans l'ensemble depuis le début de l'offensive israélienne sur Gaza, qui a fait plus de 500 morts Palestiniens dont une large majorité de civils.

bur/alf/cbo

PLUS:hp