NOUVELLES

Des affrontements autour de l'aéroport de Tripoli ont fait 47 morts

21/07/2014 02:26 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Les frictions entre des milices rivales libyennes se disputant le contrôle de l'aéroport international de la capitale du pays ont fait 47 morts la semaine dernière, selon le ministère de la Santé de la Libye.

Les affrontements à Tripoli ont commencé lorsque des milices islamistes — majoritairement établies dans la ville de Misrata — ont lancé une attaque surprise contre l'aéroport, contrôlé par des milices rivales de la ville de Zintan.

Les violences ont repris dimanche après que les efforts de cessez-le-feu ont échoué. Lundi, on pouvait voir les restes calcinés d'un Airbus A330 d'Afriqiyah Airways, détruit dans les combats, sur le tarmac.

À l'intérieur de l'aéroport, fermé depuis lundi dernier, les combats ont laissé des trous dans le plafond et des morceaux du toit jonchent le sol.

Tard dimanche, le ministère de la Santé a indiqué sur son site web que les combats ont tué 47 personnes et en ont blessé 120 autres. On précise cependant que le ministère n'a pas encore reçu le rapport complet sur les décès.

La Libye connaît ses violences les plus intenses depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi, en 2011.

Les milices rivales, formées largement d'anciens rebelles, ont forcé la fermeture de stations-services et de bureaux du gouvernement depuis plusieurs jours.

Le gouvernement du pays et des militants sont de plus en plus fréquemment cibles des violences. Des hommes armés ont ainsi enlevé deux législateurs dans une banlieue ouest de Tripoli, dimanche, selon un communiqué du Parlement.

Dans la deuxième plus grande ville du pays, Benghazi, cinq soldats ont été tués lors d'une attaque menée par des milices islamistes sur un local occupé par des partisans du général Khalifa Haftar.

PLUS:pc