NOUVELLES

Barack Obama interdit la discrimination contre les travailleurs homosexuels

21/07/2014 06:33 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Le président Barack Obama a ordonné, lundi, que soient protégés contre la discrimination les travailleurs homosexuels et transgenres à l'emploi du gouvernement américain ou des entreprises sous contrat avec le fédéral.

Lors d'une cérémonie tenue à la Maison-Blanche, M. Obama a déclaré que «les contrats fédéraux ne devraient pas subventionner la discrimination contre des citoyens américains».

Le président estime qu'il est inacceptable que l'homosexualité soit toujours une cause de congédiement à plusieurs endroits aux États-Unis. Il a demandé au Congrès d'appliquer l'interdiction de faire de la discrimination pour l'orientation sexuelle ou l'identité de genre à tous les employeurs du pays.

Le président a longtemps résisté aux pressions lui demandant de signer par décret une loi empêchant la discrimination au fédéral, dans l'espoir que le Congrès y aille lui-même d'un geste encore plus large. Le Sénat avait voté pour un projet de loi, l'an dernier, obtenant un certain appui du côté des Républicains, mais la Chambre des représentants, contrôlée par les Républicains, ne l'a pas considéré. Barack Obama croit qu'«il est maintenant temps de s'attaquer à cette injustice envers tous les Américains».

Des opposants au projet de loi avaient fait des pressions sur M. Obama, lui demandant d'inclure une exemption pour les organisations religieuses. Le président a décidé de conserver une provision permettant aux groupes religieux sous contrat avec le gouvernement d'embaucher et de congédier en tenant compte de l'identité religieuse. Il n'a cependant pas inclus d'exception permettant la discrimination en vertu de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre. Les églises ont par ailleurs le droit d'embaucher des prêtres comme bon leur semble en vertu de la protection des libertés religieuses incluse dans le Premier Amendement.

Ce geste du président Barack Obama survient peu après la récente décision de la Cour suprême ayant permis à certaines entreprises de ne pas couvrir les contraceptifs de leurs employés pour des motifs religieux.

La Maison-Blanche a indiqué que cette décision n'avait aucun impact sur les politiques interdisant la discrimination dans l'embauche au gouvernement et dans les agences.

M. Obama a indiqué que 18 États et plus de 200 gouvernements locaux interdisent déjà la discrimination contre les travailleurs en fonction de leur orientation sexuelle, tout comme plusieurs grandes entreprises. Il a cependant noté qu'un plus grand nombre d'États permettent le mariage gai qu'il en existe interdisant la discrimination à l'embauche.

PLUS:pc