NOUVELLES

Anglo American Platinium va vendre des mines de platine sud-africaines

21/07/2014 07:24 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

Amplats, premier producteur mondial de platine, a annoncé lundi son intention de revendre ses principales mines d'Afrique du Sud, après y avoir subi d'importantes pertes suite à une grève de cinq mois de ses salariés de janvier à juin.

"Nous avons décidé de nous retirer des mines de l'Union (Limpopo, nord ndlr) et de Rustenburg", a déclaré Anglo American Platinum à l'occasion de la publication de ses résultats provisoires, qui montrent une perte de production annuelle de 40%.

Les mines "sont beaucoup mieux entre les mains d'un nouveau propriétaire qui pourra fournir l'attention et le capital nécessaires pour assurer à ces exploitations un avenir fructueux et à long terme".

La grève dans le secteur de Rustenburg, qui a affecté les trois plus gros producteurs mondiaux de platine, a été suivie par près de 80.000 mineurs menés par le syndicat radical AMCU, qui réclamait de substantielles augmentations de salaires.

Des accords passés avec les trois producteurs, Amplats, Impala et Implats, ont permis de mettre fin à la grève. Ils prévoient notamment une revalorisation pendant trois années consécutives d'environ 70 euros mensuels du salaire de base.

Amplats avait déjà réduit ses opérations l'an dernier dans le Limpopo et dans la "ceinture de platine" de Rustenburg.

Selon les résultats publiés lundi, le bénéfice d'Amplats a chuté de 126 millions de dollars au premier semestre 2013 à 14,8 millions de dollars pour la même période cette année.

jcm-cpb/jlb

PLUS:hp