NOUVELLES

Un présumé terroriste est tué par l'armée lors d'un raid au Liban

20/07/2014 02:55 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT

BEYROUTH - Des soldats libanais ont tué un militant recherché, dimanche, qui était supposément impliqué dans un attentat suicide commis le mois dernier contre un hôtel de Beyrouth, en plus d'arrêter un autre homme. Le tout a déclenché des fusillades dans la dangereuse ville de Tripoli (nord), ont rapporté des médias d'État.

Selon l'Agence de presse nationale (NNA), des forces spéciales ont lancé un raid contre un complexe immobilier, dimanche matin, pour arrêter un homme identifié comme étant Monzer al-Hassan. Les autorités croient que celui-ci a livré des explosifs à deux kamikazes saoudiens, dont l'un s'est fait sauter dans l'hôtel. L'autre kamikaze potentiel a été blessé et détenu.

Toujours au dire du média officiel, al-Hassan a résisté à son arrestation et a été tué lors d'une fusillade. Un site Internet de militants affirme que l'homme a fait exploser la ceinture piégée qu'il portait alors que les forces armées essayaient de l'arrêter. La NNA a avancé qu'il était un citoyen suédois, mais le ministère suédois des Affaires étrangères a affirmé que cela était faux.

Au même moment, les forces libanaises ont arrêté un homme appelé Hussam al-Sabbagh, qui, avance la NNA, était responsable d'«actes terroristes». D'autres médias libanais ont parlé de lui comme détenant la double nationalité libanaise et australienne.

Les raids policiers surviennent après deux semaines de tensions très élevées à Tripoli, où ont eu lieu des heurts mortels entre partisans et opposants du gouvernement contesté dans la Syrie voisine, et ce depuis le début de la révolte en 2011. La ville était pourtant relativement tranquille depuis avril, lorsque l'armée a commencé à arrêter des hommes armés liés aux affrontements.

Plusieurs personnes ont été blessées lorsque des coups de feu ont retenti dans un quartier à haute tension de Tripoli suite à l'arrestation d'al-Sabbagh, ont mentionné des médias officiels.

PLUS:pc