NOUVELLES

Un avion indien a tenté de contecter le vol MH17 (journal indien)

20/07/2014 10:34 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT

Un avion de la compagnie indienne Air India qui volait à moins de 25 km de l'avion malaisien qui s'est écrasé jeudi dans l'est de l'Ukraine, probablement abattu par un missile, avait tenté d'établir un contact avec les pilotes, a rapporté dimanche le journal Times of India.

Selon le journal indien, les contrôleurs aériens ukrainiens ont demandé aux pilotes de l'avion d'Air India de tenter d'établir un contact avec l'avion de la Malaysia Airlines, qui ne répondait plus à leurs appels.

L'avion d'Air India, qui assurait un vol de Delhi à Birmingham et se trouvait à moins de 25 km de l'avion malaisien, n'a pas reçu de réponse.

"Le Dreamliner d'AI (Air India) se trouvait à moins de 25 km de l'avion malaisien lorsque ce dernier a été atteint par un missile", a déclaré au journal une source aérienne non identifiée.

"Lorsque les pilotes ont appris plus tard la cause de la chute" de l'avion, ils ont été "pétrifiés", a souligné cette source.

Selon le journal, les contrôleurs aériens se conforment à la procédure d'usage lorsqu'ils demandent à un appareil se trouvant à proximité d'un autre avion dont les pilotes ont cessé de répondre à leurs appels de tenter de les contacter.

Toujours selon le journal, quelques minutes avant le crash, les pilotes d'Air India ont entendu les contrôleurs aériens qui donnaient à l'avion malaisien "une route directe".

Cette "route directe" permet à un avion de voler en empruntant une ligne droite plutôt que d'un point de navigation à un autre, et de gagner ainsi du temps et d'économiser le carburant.

Air India s'est refusé à commenter cet article.

Le ministère indien de l'Aviation civile avait démenti la présence d'un avion d'Air India à proximité de l'avion malaisien, qui assurait la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur avec 298 personnes à bord au moment où il s'est écrasé.

Le Boeing 777 a été abattu, selon les Etats-Unis, par un missile tiré depuis le territoire contrôlé par les "rebelles soutenus par la Russie".

L'Ukraine accuse la Russie d'avoir aidé les rebelles séparatistes à abattre l'avion, affirmant que ces derniers ne sont pas capables de tirer seuls ce genre de missiles.

bb/tha/sm/mr

PLUS:hp