NOUVELLES

Sébastien Bourdais et Mike Conway gagnent les deux courses de l'Indy de Toronto

20/07/2014 01:01 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT

TORONTO - Mike Conway a été le vainqueur surprise d'une course marquée par les collisions lors du deuxième volet de l'Indy de Toronto.

Conway, un spécialiste des circuits routiers, est passé plus tôt que les meneurs dans les puits pour changer ses pneus tard dans l'épreuve. Il est ainsi passé en tête quand les meneurs l'ont fait sous drapeau jaune et a triomphé sur le circuit urbain de 2,81 km autour du parc des expositions de Toronto, dimanche.

Un autre incident a forcé la sortie du drapeau rouge avec moins de cinq minutes à faire à la course, qui avait été réduite à 65 tours ou 80 minutes.

Quand l'épreuve a été relancée, Conway a facilement filé vers la victoire, la quatrième de sa carrière.

«Les conditions étaient très difficiles et nous avions quelques difficultés, a raconté Conway. Dès que j'ai vu la ligne de course s'assécher, je savais qu'il était temps de rentrer pour mettre des pneus lisses. Ç'a bien été ensuite et nous avons pu contrôler la course.»

Tony Kanaan a terminé deuxième, tandis que Will Power a complété le podium.

Sébastien Bourdais avait gagné la première course après être parti en pole position, signant ainsi une première victoire en six ans. Le meneur au classement des pilotes Helio Castroneves et Kanaan l'avaient suivi à la ligne d'arrivée.

Bourdais avait également gagné à Toronto en 2004. Sa victoire précédente remontait à 2007 à Mexico au sein de la défunte série Champ Car.

«J'ai un grand sourire sur mon visage et il n'arrive pas à partir, avait dit Bourdais après sa victoire en matinée. J'étais tendu pendant toute la course, c'était trop facile. J'avais l'impression d'être trop en contrôle et je pensais que j'allais éventuellement jouer de malchance.»

Les deux courses ont été présentées dimanche puisque la pluie avait forcé la remise du premier volet du programme double, supposé être samedi.

La pluie a causé des ennuis aux pilotes lors de la deuxième course dimanche.

James Hinchcliffe, d'Oakville, en Ontario, Juan Pablo Montoya et Mikhail Aleshin ont été les premières victimes de la surface détrempée.

«La pluie venait tout juste de commencer à tomber, Juan Pablo était déjà dans le muret de pneus. J'ai dû ralentir beaucoup quand je l'ai aperçu, a expliqué Hinchcliffe. Bourdais avait déjà commencé à aller vers l'extérieur, j'ai donc dû tourner un peu tôt pour lui donner de l'espace.

«Dès que j'ai roulé sur le béton, avec la petite pluie, je suis parti en dérapage. C'est agaçant et décevant.»

Hinchcliffe n'a donc pas été en mesure d'offrir une victoire à ses partisans. Il a terminé 18e en après-midi, après avoir égalé son meilleur résultat à Toronto avec une huitième place en matinée.

Conway est passé en tête au 51e tour, quand les meneurs ont profité d'un drapeau jaune pour passer aux puits et mettre des pneus lisses. Conway a ensuite profité d'un autre incident pour économiser son carburant et la stratégie a été payante.

Castroneves, qui a mené pendant 32 tours, s'est contenté du 12e rang.

PLUS:pc