NOUVELLES

L'ETA dit avoir démantelé des structures logistiques en vue de se désarmer

20/07/2014 10:25 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT

MADRID - Le groupe séparatiste basque ETA affirme avoir franchi une nouvelle étape en vue d'un éventuel désarmement.

Dans un communiqué publié dimanche, le groupe dit avoir «démantelé des structures logistiques et opérationnelles» utilisées dans sa campagne pour la création d'un État basque, sans toutefois donner plus de détails.

Il s'agit de la deuxième fois, cette année, où le groupe dit avoir progressé vers le désarmement. Cependant, il n'est toujours pas possible de savoir si des gestes substantiels ont bel et bien été posés.

Décidé par des vagues d'arrestations, l'ETA a déclaré ce qu'il a qualifié de «cessez-le-feu» permanent en 2011. Le groupe aurait causé la mort de 830 personnes depuis sa création, dans les années 1960. Son objectif original était la création d'une nation basque dans le nord de l'Espagne et le sud-ouest de la France.

Selon le gouvernement espagnol, le groupe doit se dissoudre sans condition.

PLUS:pc