NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU 21 JUILLET

20/07/2014 10:59 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du lundi 21 juillet 2014 à 03H00 GMT:

GAZA - Au moins 120 Palestiniens sont morts dimanche dans le pilonnage par l'armée israélienne d'une banlieue de Gaza, faisant de cette journée la plus sanglante depuis le début du conflit, où 13 soldats israéliens ont été tués.

Au total, le nombre de tués palestinien s'élève à 476 depuis le début de l'opération "Bordure protectrice" lancée le 8 juillet.

Pour l'armée israélienne, il s'agit aussi d'une journée noire: avec 13 soldats de la brigade d'élite Golani tués, le bilan des militaires morts dans l'offensive monte à 18, un nombre jamais vu depuis la guerre du Liban en 2006. L'armée a aussi comptabilisé au moins 55 blessés.

La branche armée du Hamas a revendiqué dimanche soir l'enlèvement d'un soldat israélien, déclenchant des manifestations de joie dans les rues de la ville de Gaza, une affirmation démentie par Israël.

JÉRUSALEM - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a estimé dimanche que le soutien de la communauté internationale à l'opération militaire israélienne à Gaza était "très fort".

RAMALLAH - Le gouvernement palestinien et la Ligue arabe ont condamné dimanche l'opération militaire israélienne contre Chejaïya, une banlieue située à l'est de la ville de Gaza, parlant de "crime de guerre" et de "massacre".

DOHA - Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a pressé dimanche Israël de "faire beaucoup plus" pour épargner les civils dans son offensive militaire contre la bande de Gaza, condamnant "l'action atroce" de l'armée à Chejaïya.

WASHINGTON - Le président américain Barack Obama, s'inquiétant du "nombre croissant de morts" dans le conflit à Gaza, a indiqué dimanche que son chef de la diplomatie John Kerry allait se rendre au Caire dès lundi, et a dit rechercher un "cessez-le-feu immédiat".

NATIONS UNIES - Le Conseil de sécurité de l'ONU a entamé dimanche soir à New York des consultations informelles à huis clos sur la situation à Gaza. Cette réunion d'urgence a été convoquée à la demande de la Jordanie, membre du Conseil, au nom du groupe arabe, après un appel en ce sens lancé par le président palestinien Mahmoud Abbas.

PARIS - Des milliers de personnes ont manifesté dimanche dans plusieurs capitales européennes contre l'offensive israélienne à Gaza, majoritairement dans le calme excepté près de Paris où une nouvelle manifestation propalestinienne interdite a dégénéré en violences et actes de vandalisme.

GRABOVE (Ukraine) - La colère gronde dans le monde contre les séparatistes prorusses qui se sont précipités pour retirer les corps de victimes de l'accident dans l'est de l'Ukraine, Washington accusant les Russes de leur avoir fourni le missile qui a abattu l'avion malaisien.

Paris, Londres et Berlin ont menacé la Russie de nouvelles "sanctions" si le président Vladimir Poutine n'obtient pas des rebelles un accès "libre et total" au site où s'est écrasé le Boeing 777 qui assurait la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur avec 298 personnes à bord.

SYDNEY - Vladimir Poutine "a dit ce qu'il fallait dire et maintenant il faut qu'il respecte ses paroles", a déclaré le Premier ministre australien Tony Abbott après un entretien téléphonique avec le président russe. M. Abbott a demandé dimanche que les corps des personnes mortes soient "traités avec respect" et a déclaré craindre la poursuite de la destruction de preuves.

KIEV - Un entretien téléphonique entre deux chefs rebelles enregistré par les services de sécurité ukrainiens et prouvant que leurs hommes ont abattu un avion civil a été authentifié par des experts américains.

LA HAYE - Le président russe Vladimir Poutine a promis son "entière coopération" au Premier ministre néerlandais Mark Rutte afin que les corps des victimes et les boîtes noires du vol MH17 puissent être récupérés dans l'est de l'Ukraine.

LA HAYE - Les experts internationaux arriveront lundi sur le site de l'accident de l'avion malaisien dans la zone occupée par les rebelles pro-russes dans l'est de l'Ukraine.

LONDRES - Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré au président russe Vladimir Poutine qu'il était "totalement inacceptable" que l'avion malaisien a été abattu.

LA HAYE - Les fidèles priaient dimanche à travers des Pays-Bas en deuil pour les 298 victimes décédées dans le crash en Ukraine du vol MH17, dont la majorité étaient de nationalité néerlandaise.

TRIPOLI - De violents combats ont fait rage dimanche autour de l'aéroport de Tripoli, dont des milices rivales se disputent le contrôle depuis une semaine, sur fond de lutte d'influence qui risque de plonger la Libye dans la guerre civile.

BANNU (Pakistan) - L'armée pakistanaise a bombardé six cachettes terroristes dans un district tribal qui échappe à sa juridiction tuant au moins 28 rebelles.

MELBOURNE (Australie) - La conférence internationale sur le sida s'est ouverte dimanche en Australie par un hommage rendu aux spécialistes morts dans le crash du MH17, et par la promesse de terrasser une épidémie qui a tué deux fois plus de personnes que la Première guerre mondiale.

abl/jr

PLUS:hp