NOUVELLES

Incendies en C.-B.: la plupart des résidants évacués peuvent rentrer chez eux

20/07/2014 03:45 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT

WEST KELOWNA, C.-B. - La plupart des personnes déplacées par un incendie de forêt près de West Kelowna, en Colombie-Britannique, ont été autorisées à rentrer chez elles dimanche.

Une porte-parole du centre régional des opérations d'urgence dans la vallée de l'Okanagan, Kelly Ray, a déclaré que 2400 des 2500 personnes évacuées avaient été autorisées à revenir. Elle a toutefois souligné que les résidants devaient se tenir prêts à repartir à tout moment.

Les autorités évaluent la possibilité de permettre le retour des 100 autres personnes déplacées, a-t-elle ajouté.

Une porte-parole de l'agence provinciale de gestion des incendies de forêt, Tracy Wynnyk, a indiqué que le temps plus frais et plus humide avait permis aux pompiers de contenir 50 pour cent de l'incendie, comparativement à 30 pour cent samedi.

Les vents qui soufflaient samedi soir inquiétaient les autorités, mais ils n'ont pas agrandi la superficie du brasier au-delà du périmètre de confinement de 2,6 kilomètres carrés établi par les pompiers.

Le refroidissement et les averses dans certaines parties de la Colombie-Britannique ont permis d'apaiser les incendies, mais certains secteurs du sud et du centre font toujours face à un risque extrêmement élevé.

Une autre porte-parole de l'agence provinciale de gestion des incendies, Navi Saini, a déclaré que six nouveaux brasiers s'étaient déclarés samedi et un autre dimanche.

Elle a néanmoins estimé que le week-end avait été «relativement calme». L'agence pense que les 151 incendies de forêt actifs dans la province sont en voie de diminuer en nombre et en ampleur.

Mme Saini a précisé que le risque général d'incendie à travers la province avait diminué.

Plus de 1300 pompiers sont mobilisés pour lutter contre les flammes, a-t-elle indiqué.

PLUS:pc