NOUVELLES

Gaza: consultations d'urgence au Conseil de sécurité

20/07/2014 05:28 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT
File/AP
FILE - This July 28, 2013 file photo shows Palestinian President Mahmoud Abbas chairs a session of the Palestinian cabinet in the West Bank city of Ramallah. The contours of an Israeli-Palestinian peace deal are clear, we are told. If only the two sides would finally summon up the vision, the will and the courage, then the outcome is largely preordained, it is said: Two states roughly along the pre-1967 borders with Jerusalem as a shared capital and some elegant solution for the Palestinian refugees. This attractive notion of an inevitable eventual result has been around for decades in the diplomatic community _ a deterministic hypothesis that has survived repeated failures by the sides to make the final leap. And the issue is relevant again, with Secretary of State John Kerry having coaxed Israeli premier Benjamin Netanyahu and Palestinian President Mahmoud Abbas to the bargaining table anew, in talks set to begin in Washington this week. (AP Photo/ Xinhua, Issam Rimawi, Pool)

Le Conseil de sécurité de l'ONU a entamé dimanche soir à New York des consultations informelles à huis clos sur la situation à Gaza.

Cette réunion d'urgence a été convoquée à la demande de la Jordanie, membre du Conseil, au nom du groupe arabe, après un appel en ce sens lancé par le président palestinien Mahmoud Abbas.

Dans une allocution télévisée, M. Abbas avait qualifié la situation à Gaza d'"insupportable", en référence au bombardement dimanche par Israël d'une banlieue à l'est de la ville de Gaza, le plus meurtrier depuis le début du conflit le 8 juillet.

Les ambassadeurs des 15 pays doivent notamment entendre un compte-rendu du secrétaire général adjoint de l'ONU aux affaires politiques Jeffrey Feltman sur la tournée que vient d'entreprendre dans la région le secrétaire général Ban Ki-moon.

Des diplomates de l'ONU ne s'attendaient pas à ce que cette réunion produise une prise de position formelle du Conseil.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des Palestiniens fuient les attaques d'Israël