NOUVELLES

Gaza: échec de la trêve humanitaire, Israël dit riposter au Hamas à Chajaya (armée)

20/07/2014 07:39 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT

L'armée israélienne a accusé le Hamas d'avoir rompu une pause humanitaire censée tenir jusqu'à 12H30 GMT à Chajaya, et dit avoir riposté dimanche à la mi-journée à des tirs de la formation palestinienne dans ce secteur de Gaza ensanglanté par les bombardements.

"Une fois de plus, le Hamas rompt un cessez-le-feu. Celui-ci était négocié par le CICR (Comité international de la Croix-Rouge, NDLR) pour une pause humanitaire. Tsahal (l'armée) réplique en conséquence", a annoncé le porte-parole de l'armée israélienne, Peter Lerner, sur Twitter.

Cette trêve n'aura duré qu'une demi-heure contre deux heures prévues à l'origine. Elle devait permettre l'évacuation des victimes du pilonnage israélien sur ce quartier qui a fait des dizaines de morts dimanche.

Les forces armées ont justifié la violence des bombardements en affirmant que le Hamas avait tiré de Chajaya 140 roquettes vers Israël depuis le début de leur offensive sur Gaza le 8 juillet.

"Chajaya est une zone civile où le Hamas a placé ses roquettes, ses tunnels, ses centres de commandement", a dit l'armée, "cela fait des jours que nous avons mis en garde les civils de Chajaya qu'ils devaient évacuer. Le Hamas leur a ordonné de rester, c'est le Hamas qui les a mis dans la ligne de mire".

alf/feb

PLUS:hp