NOUVELLES

Gaza : Médecins sans frontières appelle Israël à cesser de bombarder des civils

20/07/2014 10:00 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT
Khaled Hasan via Getty Images

L'ONG Médecins sans frontières (MSF) appelle Israël à "cesser de bombarder les civils pris au piège dans la bande de Gaza et à respecter le personnel médical comme les structures de santé".

"Depuis le début de l'offensive +Bordure protectrice+, la majorité des morts à Gaza sont des civils (...) A l'hôpital Al-Shifa où travaille MSF, la plupart des blessés qui arrivent en salle d'urgence sont des femmes et des enfants", a indiqué MSF dans un communiqué à l'AFP.

"En salle de réanimation des urgences, la moitié des cas sont morts dans les minutes qui ont suivi leur arrivée à l'hôpital, l'autre moitié avait besoin de chirurgie d'urgence et au moins la moitié d'entre eux sont des enfants", selon le témoignage à Gaza de la coordinatrice des activités médicales de MSF, Audrey Landmann.

Depuis le début de l'offensive terrestre lancée jeudi, "le nombre de victimes augmente de manière exponentielle", a observé l'ONG française.

"Alors que le discours officiel soutient que l'offensive terrestre a pour but de détruire les tunnels, ce que l'on voit sur le terrain, c'est que les bombardements sont indiscriminés et que ceux qui en meurent sont des civils", affirme le coordinateur du projet de MSF à Gaza, Nicolas Palarus.

Plus de 100 Palestiniens ont été tués à Gaza pour la seule journée de dimanche, la plupart dans une violente offensive contre Chajaya.

Le bilan des Palestiniens tués depuis le début de la campagne militaire israélienne, le 8 juillet, se chiffrait lundi matin à 469.

abl/jr

INOLTRE SU HUFFPOST

Israel-Palestine