NOUVELLES

Despaigne passe à 4 retraits du premier match sans point ni coup sûr des Padres

20/07/2014 08:13 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT

SAN DIEGO - Odrisamer Despaigne est passé à quatre retraits de réussir le premier match sans point ni coup sûr de l'histoire des Padres de San Diego et ces derniers ont finalement vaincu les Mets de New York 2-1, dimanche, grâce à un simple à l'avant-champ de Seth Smith en fin de neuvième manche.

À son cinquième départ en carrière, Despaigne n'a pas accordé de coup sûr aux Mets avant que Daniel Murphy ne claque un double au champ centre-gauche après deux retraits en huitième manche. Les Padres sont la seule équipe active dans l'histoire du Baseball majeur à n'avoir jamais réussi de match sans point ni coup sûr. Ils disputaient un 7264e match de saison régulière et ont également joué 34 parties en séries éliminatoires. L'équipe a fait ses débuts en 1969.

«Je croyais avoir effectué un bon lancer, a dit Despaigne par l'entremise du receveur des Padres Yasmani Grandal, qui a servi d'interprète. J'ai bien travaillé avec tous mes tirs en étant agressif après être allé chercher la première prise.»

Les Mets étaient la seule autre équipe à n'avoir jamais réussi l'exploit avant que Johan Santana n'y parvienne contre les Cardinals de St. Louis en juin 2012 lors du 8020e match de saison régulière de l'équipe.

Murphy ensuite a croisé le marbre sur un simple de David Wright, ce qui créait l'égalité 1-1.

En fin de neuvième, Carlos Quentin a amorcé la séquence victorieuse en soutirant un but sur balles à Vic Black (2-3). Alexi Amarista a suivi en déposant un amorti et le coureur suppléant Cameron Maybin a atteint le deuxième coussin tandis qu'Amarista a été sauf au premier puisque la balle est passée entre les jambes de Black pour une erreur.

Chase Headley a ensuite cogné dans un double jeu 4-3-6, ce qui a quand même permis à Maybin d'atteindre le troisième coussin. Par la suite, Josh Edgin s'est présenté au monticule et le lanceur a chuté quand il a quitté le monticule afin de récupérer le roulant de Smith du côté du premier but. Edgin a ensuite jonglé avec la balle avant de la pelleter vers le premier but. Smith a battu de vitesse le relais et Maybin a inscrit le point gagnant.

La victoire est allée au dossier de Joaquin Benoit (4-2), qui a été parfait en début de neuvième.

PLUS:pc