NOUVELLES

Chypre, toujours divisée, souligne les 40 ans de l'invasion turque

20/07/2014 08:27 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT

NICOSIE, Chypre - Avec un défilé sur un côté et des commémorations funéraires de l'autre, les deux parties de Chypre, toujours divisées, ont souligné le 40e anniversaire de l'invasion de la Turquie qui a scindé le pays en deux le long des lignes de clivage ethniques.

Dans la partie sud d'appartenance grecque, et reconnue sur le plan international, des sirènes d'alerte aérienne ont retenti à l'aube, au moment exact où l'invasion a débuté. La Turquie a envahi l'île après un coup d'État visant à unir l'île à la Grèce en 1974.

Chypre est maintenant divisée entre un Nord turcophone et un Sud où l'on parle grec.

À la suite d'une cérémonie commémorative, dimanche, le président chypriote Nicos Anastasiades a déclaré que 40 ans était une trop longue période pour que l'île demeure divisée.

Au nord, le leader turc chypriote Dervis Eroglu a affirmé, au cours d'un défilé militaire auquel a assisté le président turc, que l'invasion avait permis d'assurer la paix.

PLUS:pc