NOUVELLES

Les Alouettes de Montréal s'inclinent à Vancouver

19/07/2014 11:17 EDT | Actualisé 18/09/2014 05:12 EDT
PC

Une fois de plus, les Alouettes de Montréal (1-3-0) ont montré un visage fort différent au BC Place de Vancouver.

Après des convaincants gains de 36-14, 43-10 et 43-1 à domicile au cours des trois dernières campagnes contre les Montréalais, les Lions de la Colombie-Britannique (2-2-0) ont triomphé 41-5, samedi. Ils ont ainsi augmenté à 13 leur séquence de victoires consécutives lorsqu'ils affrontent les Alouettes dans le confort de leur stade.

Une attaque anémique, des punitions coûteuses, un botté de dégagement bloqué et une défense qui accorde 526 verges, tous les ingrédients étaient présents pour que les Moineaux subissent une cuisante défaite.

Et la débandade s'est amorcée dès les premiers instants de la rencontre. Les Lions ont mis des points au tableau à leur séquence initiale en attaque par l'entremise du pied du botteur de précision Paul McCallum, qui a aisément réalisé un placement de 30 verges.

Après avoir vu le quart-arrière Troy Smith rater ses deux premières passes, les locaux ont repris le ballon et n'ont pas mis de temps afin d'accroître leur avance. Cinq jeux plus tard, l'ailier éloigné Emmanuel Arceneaux a capté un relais de 35 verges de Kevin Glenn pour le touché.

Un début de match horrible pour la troupe de Tom Higgins, qui laissait présager une autre contre-performance au BC Place.

Au terme du premier quart, Smith avait réussi une seule de ses cinq passes tentées pour aucune verge. Les Alouettes totalisaient 35 verges en attaque.

L'ancien lauréat du trophée Heisman a complété sa première passe pour un gain positif alors qu'il ne restait que 3 min 41 s à écouler au deuxième quart.

Tout juste avant de rentrer au vestiaire, les Lions ont porté un dur coup aux visiteurs. La tentative de dégagement de Whyte a été bloquée par Khreem Smith, et le ballon a été retourné sur 19 verges par Eric Taylor jusqu'à la ligne de 30 dans le territoire montréalais.

Le quart réserviste Travis Partridge a complété la besogne à l'aide d'une course d'une verge et les Lions n'ont plus eu à regarder derrière leur épaule.

À la mi-temps, l'attaque des Moineaux avait été limitée à seulement 70 verges (9 par la passe et 61 au sol) et 5 premiers essais.

La soirée d'Arceneaux

Glenn a poursuivi sa bonne journée de travail dans la deuxième moitié du match. Il a trouvé Arceneaux dans la zone payante au milieu du troisième quart. Le vétéran a cependant dû céder sa place à John Beck après ce jeu, visiblement blessé à la tête.

Que ce soit Beck ou Glenn derrière le centre, Arceneaux a été une cible de choix. Le principal intéressé a finalement conclu sa soirée avec 8 réceptions, 145 verges et 3 majeurs.

La Colombie-Britannique a amassé 373 verges de plus que les hommes de Higgins. Ceux-ci en ont accumulé seulement 153.

En plus du douloureux revers, les Alouettes ont perdu les services de S.J. Green au cours de la rencontre. Le receveur n'a pas foulé le terrain en seconde demie.

Par ailleurs, Glenn est devenu le 10e quart de l'histoire de la Ligue canadienne (LCF) à atteindre le plateau des 40 000 verges par la voie aérienne. L'Américain de 35 ans a franchi cette marque lorsqu'il a rejoint le demi inséré Courtney Taylor sur 16 verges, dès le début du match.

La semaine prochaine, les Lions seront les hôtes des Blue Bombers de Winnipeg (3-1-0). Les Alouettes, quant à eux, profiteront d'une semaine de congé. Ils renoueront avec l'action le 1er août au stade Percival-Molson, contre les Argonauts de Toronto (1-3-0).

INOLTRE SU HUFFPOST

Finale de la 101e coupe Grey