NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU 20 JUILLET

19/07/2014 11:00 EDT | Actualisé 18/09/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du dimanche 20 juillet 2014 à 03H00 GMT:

GAZA - L'opération israélienne contre le Hamas a connu l'une de ses journées les plus sanglantes samedi, avec 47 Palestiniens tués à Gaza et au moins deux soldats abattus en territoire israélien par des combattants infiltrés au douzième jour de l'offensive sur l'enclave palestinienne.

L'armée israélienne a déclaré dimanche qu'elle allait intensifier son offensive terrestre sur la bande de Gaza.

Elle a annoncé avoir perdu deux soldats lors de combats pour repousser un commando palestinien s'étant infiltré en Israël via un tunnel provenant du centre de la bande de Gaza. Un combattant a aussi été tué.

Une deuxième infiltration dans la soirée via un tunnel dans le sud de l'enclave palestinienne s'est soldée par la mort d'un "terroriste", selon l'armée.

L'opération israélienne se poursuivait dimanche matin faisant neuf morts côté palestinien à Gaza, portant à 352 morts et quelque 2.400 blessés le bilan depuis le début des bombardements israéliens le 8 juillet. Selon l'ONU, les civils représentent plus des trois-quarts des victimes et selon l'Unicef au moins 73 mineurs ont été tués.

WASHINGTON - Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon se rendra dimanche au Proche-Orient afin d'exprimer sa "solidarité" avec les Israéliens et les Palestiniens. Dans une "tentative d'encourager un cessez-le-feu durable", il se rendra à Doha, puis Koweït, Le Caire, Jérusalem, Ramallah et Amman, avant de rentrer à New-York d'ici la fin de la semaine prochaine.

RAMALLAH (Territoires palestiniens) - Le président palestinien Mahmoud Abbas doit rencontrer dimanche le chef en exil du Hamas Khaled Mechaal à Doha pour parler d'une trêve à Gaza.

PARIS - Des affrontements spectaculaires opposaient samedi soir des sympathisants propalestiniens aux policiers antiémeute dans plusieurs rues du nord de Paris, après une tentative de manifestation en soutien aux Palestiniens de Gaza interdite par les autorités.

LONDRES - "Des dizaines de milliers" de personnes ont manifesté samedi à Londres pour appeler à l'arrêt des bombardements et à la levée du blocus sur Gaza, ont annoncé Palestine Solidarity Campaign et Stop the War, deux des sept associations organisatrices.

GRABOVE (Ukraine) - Vladimir Poutine a été sommé samedi de prendre ses responsabilités à l'égard des séparatistes et de faciliter l'accès au site du crash de l'avion malaisien dans une zone sous contrôle rebelle dans l'est de l'Ukraine où Kiev et les Malaisiens dénoncent l'altération des preuves.

Les États-Unis ont samedi soir jugé "inacceptable" la situation sur le site du crash de l'avion malaisien dans une zone sous contrôle rebelle dans l'est de l'Ukraine, renouvelant leur appel à la préservation des preuves et à l'accès des enquêteurs internationaux.

Quarante-huit heures après la chute de l'avion assurant le vol Amsterdam-Kuala Lumpur très probablement abattu par un missile avec 298 personnes dont 192 Néerlandais à bord, les rebelles empêchent l'accès au site aux responsables ukrainiens et aux inspecteurs internationaux.

Le secrétaire d'État américain John Kerry a fait part samedi à son homologue russe Sergueï Lavrov de la "profonde préoccupation" de Washington et appelé Moscou à prendre des mesures immédiates pour "réduire les tensions en Ukraine" et faire en sorte que les séparatistes prorusses déposent les armes.

Le Premier ministre britannique David Cameron a de son côté plaidé, dans un article publié dans le Sunday Times, pour plus de fermeté vis-à-vis de la Russie après l'accident de l'avion malaisien, appelant l'Occident à "changer son approche à l'égard de Moscou".

KIRKOUK (Irak) - Des centaines de familles chrétiennes ont fui la ville irakienne de Mossoul après un ultimatum des jihadistes de l'État islamique (EI), à l'origine d'une offensive fulgurante dans le pays, où le président Jalal Talabani était attendu samedi après 18 mois d'absence.

LE CAIRE - Vingt et un soldats de l'armée égyptienne ont été tués samedi dans une attaque perpétrée par des hommes armés contre un point de contrôle militaire dans l'ouest du pays, l'une des attaques les plus meurtrières enregistrées en Egypte depuis la destitution en juillet 2013 du président islamiste Mohamed Morsi.

MADRID - Le groupe séparatiste basque ETA a annoncé qu'il avait démantelé les "structures logistiques et opérationnelles" de ses actions armées, un pas supplémentaire vers le désarmement total, a rapporté un journal proche du mouvement dans son édition de dimanche.

MIAMI (États-Unis) - Un tribunal de Floride a ordonné au cigarettier américain RJ Reynolds Tobacco Company de verser une indemnisation de 23,6 milliards de dollars à la veuve d'un fumeur décédé d'un cancer du poumon, a annoncé son avocat.

MOMBASA (Kenya) - Les islamistes somaliens shebab ont revendiqué samedi une attaque contre un car qui a fait sept morts dans la région de Lamu, sur la côte du Kenya, théâtre depuis un mois d'une série de raids ayant fait près de 100 morts.

N'DJAMENA - Le président français François Hollande a inspecté samedi à N'Djamena les préparatifs de la nouvelle force militaire française dédiée à la lutte contre le terrorisme au Sahel, Barkhane, qui sera opérationnelle le 1er août.

BERLIN - Au moins dix personnes ont été tuées et plus de 50 blessées, certaines grièvement, samedi dans la collision entre un autocar et un petit bus, tous les deux polonais, sur une autoroute allemande près de Dresde (est).

bap/abl

PLUS:hp