NOUVELLES

Accident d'un autocar québécois dans l'État de New York: l'enquête se poursuit

19/07/2014 04:19 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les passagers blessés plus gravement dans l'accident d'autocar survenu vendredi matin dans l'État de New York devraient rentrer au Québec d'ici quelques jours.

Entre-temps, la cause de l'embardée qui a coûté la vie à une adolescente de 14 ans reste à déterminer.

L’autocar, qui devait se rendre à New York, s'est renversé dans le terre-plein central sur l’autoroute 87.

La victime, Chelssy Mercier, originaire de Lévis, a été partiellement éjectée du véhicule et s’est retrouvée piégée sous l’autocar.

La plupart des 55 passagers de l’autocar québécois impliqué dans l'accident qui a eu lieu près de North Hudson sont rentrés au Québec vendredi soir.

Trois passagers qui ont subi des blessures graves ont cependant été hospitalisés aux États-Unis.

Or, selon le président de l'agence «J'ai mon voyage», André Poulin, l'un d'entre deux, blessé au bras, a été rapatrié et les deux autres le seront dans les prochains jours.

Il a précisé que les valises, documents et biens de chacun des passagers se trouvaient à l’agence depuis samedi soir et qu'il ne manquait pratiquement rien.

L'agence a assuré que des chèques de remboursement seraient émis cette semaine pour les passagers.

Le président de la compagnie Autobus Fleur de Lys, Georges Morissette, avait souligné peu après l'accident que le conducteur de l’autocar, un homme de 61 ans, possédait plus de 30 ans d’expérience dans le domaine et qu’il avait un dossier impeccable.

Quant à l'autobus, un Prévost 2008, il n'avait jamais eu de problèmes mécaniques majeurs, selon M. Morissette.

PLUS:pc