NOUVELLES

Tour de France - Nibali: "Je voulais juste contrôler"

18/07/2014 12:46 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

La victoire dans la 13e étape du Tour de France est venue "par-dessus le marché" pour le maillot jaune, l'Italien Vincenzo Nibali, qui voulait surtout contrôler ses adversaires dans la première journée des Alpes, vendredi, à Chamrousse.

Après son troisième succès d'étape, le Sicilien a eu un mot pour le "campionissimo" Gino Bartali, né voici cent ans jour pour jour, et Fabio Casartelli, décédé accidentellement le 18 juillet 1995 dans la descente du Portet d'Aspet.

Q: Visiez-vous la victoire d'étape ?

R: "Je voulais juste contrôler le final. Mais quand j'ai vu que Porte était lâché, probablement à cause de la chaleur, j'ai cherché à prendre du temps à des coureurs importants comme Valverde. Quand je suis revenu sur la tête de la course, j'ai cherché un peu de collaboration. Je pensais aussi à l'étape de demain (samedi) qui est dure. Puis, j'ai vu que Pinot et Valverde étaient sur le point de rentrer et j'ai accéléré. La victoire est venue par-dessus le marché. Comme une libération après cette montée interminable. Il faisait vraiment très chaud."

Q: Avez-vous souffert de la chaleur ?

R: "Le température a tout rendu plus difficile. Oui, j'ai souffert énormément de la chaleur. Mais plus on montait en altitude, mieux je me sentais. Je pensais qu'il y aurait beaucoup d'attaques contre moi. Au début de la montée, les Movistar ont accéléré mais j'ai pensé que l'arrivée était encore loin. Comme il y avait moins de coureurs dans le groupe, c'était à mon avantage. Quand Porte a été distancé, l'allure s'est accéléré. Chacun pensait à prendre du temps."

Q: Vous étiez seul de votre équipe dans le groupe...

R: "Mes coéquipiers ont beaucoup travaillé dans la première partie de l'étape. Kangert et Westra sont restés avec moi ensuite. Par malheur, Fuglsang est tombé à cause d'un bidon dans la descente. Mais j'ai eu des nouvelles rassurantes à son sujet pour la suite du Tour. Je suis assez tranquille."

Recueilli en conférence de presse

jm/cda

PLUS:hp