NOUVELLES

Nucléaire iranien: les négociations sont prolongées jusqu'au 24 novembre

18/07/2014 06:43 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

VIENNE, Autriche - L'Iran et six grandes puissances ont repoussé jusqu'au 24 novembre la date limite des négociations sur le nucléaire, après avoir réalisé que les divergences étaient trop importantes pour parvenir à un accord d'ici dimanche, la première date butoir informelle, ont confié des diplomates.

Cette décision était attendue, alors que la majorité de la journée de vendredi fut consacrée non pas à débattre des obstacles empêchant de conclure une entente, mais plutôt à la durée de cette prolongation, et d'autres détails liés à cet aspect.

Le principal fossé entre les parties demeure la question de l'enrichissement de l'uranium, qui peut à la fois servir à produire du combustible à réacteur nucléaire et la matière fissile nécessaire pour développer une arme atomique. Téhéran dit ne pas vouloir concevoir de telles bombes, mais réclame de pouvoir conserver son programme actuel. Les États-Unis et leurs alliés occidentaux veulent plutôt d'importantes compressions.

PLUS:pc