NOUVELLES

L'Irak rappelle son ambassadeur en Jordanie, hôte d'une réunion d'opposants irakiens

18/07/2014 12:30 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

L'Irak a annoncé vendredi le rappel de son ambassadeur en Jordnaie, deux jours après une réunion à Amman d'opposants sunnites qui avaient appelé à une "révolte populaire" en Irak.

"L'Irak a décidé de rappeler pour consultations son ambassadeur à Amman", a indiqué le ministère irakien des Affaires étrangères sur son site internet sans donner de détails.

Ce rappel intervient deux jours après qu'Amman a accueilli une réunion de quelque 300 chefs de tribus et personnalités sunnites opposés au Premier ministre chiite Nouri al-Maliki.

Lors de cette réunion, les participants, dont des membres de l'"Association des oulémas musulmans" (sunnite) et des représentants du parti Baas dissous (de l'ancien président sunnite Saddam Hussein), ont appelé la communauté internationale à cesser son soutien à M. Maliki, Premier ministre depuis 2006 et qui cherche à briguer un troisième mandat. Ils ont également qualifié l'offensive des insurgés sunnites lancé début juin en Irak de "révolte populaire".

Les insurgés sunnites, menés par les jihadistes de l'Etat islamique (EI), se sont emparés de larges pans du territoire irakien à la faveur de cette vaste offensive.

Celle-ci a fait des centaines de morts, poussé des centaines de milliers d'Irakiens à fuir et permis à l'EI de proclamer un "califat" sur une zone à cheval entre la Syrie et l'Irak.

ma/hj/vl

PLUS:hp