NOUVELLES

Lions: Les recrues feront face à un défi de taille contre les Alouettes

18/07/2014 08:33 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

VANCOUVER - Les Lions de la Colombie-Britannique espèrent que le joueur de ligne offensive Hunter Steward, qui fera ses débuts dans la LCF, sera à la hauteur alors qu'ils tenteront de prendre leur revanche face aux Alouettes de Montréal, samedi.

Steward, un joueur de 22 ans natif de Victoria en Colombie-Britannique, a pris part à trois séquences cette saison, mais les Lions comptent sur lui pour consolider le flanc gauche et assurer une bonne protection lors des séquences à l'attaque.

Les Lions (1-2) n'ont pu contenir la défensive des Alouettes (1-2) dans une défaite à sens unique de 24-9 subie le 4 juillet dernier.

«Ça signifie beaucoup pour moi d'amorcer le match, a déclaré Steward. Je veux jouer dans une ligue professionnelle de football depuis longtemps. Ça n'a pas toujours été le football parce que j'ai fait plusieurs autres sports. Mais c'est le football depuis plusieurs années. C'est l'aboutissement maintenant et c'est excitant.»

La quête d'un remplaçant à Ben Archibald, un vétéran étoile qui a pris sa retraite, est périlleuse pour les Lions surtout en raison des blessures. Steward, qui a été sélectionné au sixième rang lors du repêchage de 2013, deviendra le troisième plaqueur à gauche à amorcer un match cette saison pour les Lions.

Steward devra bien jouer et demeurer en santé puisque son remplaçant, Jemarcus Hardrick, n'a joint l'équipe que très récemment. Ryan Cave, qui a amorcé les deux derniers matchs, a été libéré plus tôt cette semaine.

Steward et le reste de la ligne offensive tenteront d'aider le quart arrière Kevin Glenn à effectuer ses passes rapidement, lui qui a été intercepté à deux reprises lors du dernier duel face aux Alouettes.

«Ils nous ont battus la dernière fois, donc c'est une motivation de plus, a affirmé Glenn. On n'a pas souvent l'occasion d'affronter la même équipe aussi rapidement, alors on peut appeler ça une revanche.

«Ça commence devant, a-t-il ajouté. Toutes les équipes sont bâties de cette manière. Il faut mettre l'effort surtout contre une équipe comme Montréal qui est basée sur l'agressivité. Nous devons combattre l'agressivité par l'agressivité.»

L'entraîneur Tom Higgins, qui voudra faire oublier la dernière défaite face aux Stampeders de Calgary, croit que l'expérience de la ligne offensive ne fera aucune différence contre la stratégie défensive des Alouettes.

«Même si c'est la ligne offensive composée de plus de vétérans, nous allons mettre de la pression et essayer de créer de la confusion, a commenté Higgins. S'ils ne savent pas que ça s'en vient, ils ne peuvent rien faire.»

PLUS:pc