NOUVELLES

La Bourse de Moscou en baisse après le crash malaisien et les sanctions

18/07/2014 02:54 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Les indices de la Bourse de Moscou continuaient leur chute pour la deuxième séance consécutive vendredi matin au lendemain du crash d'un avion malaisien abattu en Ukraine, et toujours secoués par l'annonce de nouvelles sanctions occidentales contre la Russie.

Vers 11H10 GMT, les indices de la place financière moscovite, le Micex (libellé en roubles) et le RTS (en dollars) étaient toujours en baisse respectivement de 1,98% et 2,38%.

Le rouble chutait aussi à l'ouverture et valait à 11H10 GMT 35,1 roubles pour un dollar et 47,4 roubles pour un euro.

"Cette catastrophe aérienne a été un véritable choc pour les investisseurs qui commençaient à croire que la situation allait vers une désescalade", explique Slava Smolianinov, directeur de la stratégie chez Uralsib Capital.

Un avion de ligne malaisien parti d'Amsterdam pour Kuala Lumpur, probablement abattu par un missile, s'est écrasé jeudi dans l'est de l'Ukraine, dans une zone contrôlée par les séparatistes prorusses, faisant près de 300 morts.

A 11H10 GMT, le titre Aeroflot, la première compagnie aérienne russe, perdait 2,72% à 54,60 roubles après sa décision de limiter une partie de ses vols vers l'Ukraine.

La Bourse de Moscou s'inquiétait aussi des nouvelles sanctions décidées mercredi soir par les États-Unis et l'Union européenne contre la Russie pour son rôle dans la crise ukrainienne.

"Pour le marché, c'est réellement une mauvaise conjoncture d'événements avec les sanctions américaines le matin et la tragédie avec l'avion le soir. Sans surprise, les investisseurs se montrent prudents face à des risques élevés", indique M. Smolianinov.

Poursuivant sa chute de la veille, Rosneft perdait 1,11% à 231,11 roubles.

Le géant russe du pétrole est l'une des principales firmes visées par les nouvelles sanctions américaines.

as-pop/lap/fw

MOSCOW EXCHANGE MICEX-RTS OAO

AEROFLOT

PLUS:hp