NOUVELLES

Irak: des insurgés lancent un assaut sur une base aérienne (armée)

18/07/2014 01:53 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

Des insurgés ont lancé un assaut contre une base aérienne près de l'ancien fief de Saddam Hussein dans le nord de l'Irak, ont affirmé vendredi des sources au sein de l'armée qui tente de stopper l'avancée d'insurgés sunnites.

L'armée et l'Etat islamique (EI), un groupe jihadiste ultra-radical qui mène depuis le 9 juin l'offensive des insurgés, diffèrent sur l'issue des combats et le nombre de victimes, mais un officier des renseignements a reconnu que la base aérienne avait été assaillie jeudi soir.

Cette base militaire, connue sous le nom de base Speicher, est située à quelques kilomètres au nord de la ville de Tikrit, un ancien bastion de Saddam Hussein tombé aux mains des insurgés sunnites il y a plus d'un mois.

"La nuit dernière, des hommes armés se sont infiltrés dans la base. Il y avait des tireurs embusqués et des kamikazes parmi eux, ils sont parvenus à atteindre la piste", a expliqué à l'AFP l'officier des renseignements qui se trouvait sur place au moment de l'assaut.

Les militaires, qui n'ont pour l'instant pas rencontré de réels succès dans leur tentative d'enrayer l'offensive des insurgés, étaient jusqu'alors parvenus à garder le contrôle de cette base, en dépit de plusieurs attaques.

"Lorsque les combats ont éclaté, les pilotes ont évacué les avions" lançant un raid aérien sur un convoi de l'EI à l'approche de la base, mais ne parvenant pas à éviter la destruction d'un hélicoptère resté au sol, a ajouté l'officier.

Une unité des forces spéciales est arrivée en renfort et a perdu trois de ces membres dans les combats, tandis que 35 assaillants ont péri dans la bataille, a-t-il poursuivi.

L'EI a pour sa part affirmé dans un communiqué avoir tué plusieurs soldats et pilotes, abattu deux hélicoptères en vol et détruit appareils, réserves de carburant et outils de communication au sol.

Un autre officier irakien basé dans la région a aussi fait état d'un assaut contre la base Speicher, sans donner de bilan.

Ailleurs en Irak, des combattants de l'EI ont attaqué au mortier un barrage de police près de Balad, à 70 km au nord de Bagdad, tuant six personnes dont trois policiers, selon la police.

Une attaque a aussi été rapportée dans la localité voisine de Doulouïya, faisant craindre une avancée des insurgés vers Bagdad.

ak-mah/jmm/ma/bpz/faa/hj

PLUS:hp