NOUVELLES

Écrasement d'un avion de Malaysia Airlines en Ukraine : un haut commandant rebelle prorusse présente sa version

18/07/2014 06:21 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
FILE - In this Friday, July 11, 2014 file photo, Igor Girkin also known as Igor Strelkov, a pro-Russian commander, center, arrives for the wedding of platoon commander Arsen Pavlov and Elena Kolenkina in the city of Donetsk, eastern Ukraine. A top pro-Russia rebel commander in eastern Ukraine has given a version of events surrounding the Malaysian jetliner crash _ suggesting many of the victims may have died days before the plane took off. The pro-rebel website Russkaya Vesna on Friday, July 18, 2014, quoted Igor Girkin as saying he was told by people at the crash site that “a significant number of the bodies weren’t fresh,” adding that he was told they were drained of blood and reeked of decomposition.(AP Photo/Dmitry Lovetsky, File)

MOSCOU - Un haut commandant rebelle prorusse a offert une étrange version des événements entourant l'écrasement de l'avion de Malaysia Airlines, suggérant que plusieurs des victimes pourraient être décédées plusieurs jours avant le décollage de l'appareil.

Le site web prorusse Russkaya Vesna cite Igor Girkin, vendredi, alors qu'il affirme avoir appris de sources présentes sur le site de l'écrasement qu'«un nombre important des cadavres n'étaient pas frais», ajoutant qu'ils avaient été vidés de leur sang et qu'ils sentaient la décomposition.

Le Boeing 777 de Malaysia Airlines a été abattu, jeudi, causant la mort des 298 passagers à bord. L'avion survolait une région où les forces ukrainiennes combattent les rebelles séparatistes. Chacune des parties accuse l'autre d'avoir perpétré l'attaque.

Les services de renseignement américains ont affirmé que l'avion avait été touché par un missile sol-air et l'ambassadrice des États-Unis Samantha Power a déclaré devant le Conseil de sécurité de l'ONU, à New York, vendredi, que le missile avait vraisemblablement été lancé depuis une région contrôlée par les rebelles, près de la frontière avec la Russie.

M. Girkin, un ancien agent du renseignement de l'armée russe aussi connu sous le nom Strelkov, a admis qu'il ne pouvait confirmer sa théorie, ajoutant que «les autorités ukrainiennes sont capables de toutes les bassesses». Il affirme par ailleurs qu'une grande quantité de sérum sanguin et de médicaments avaient été trouvés dans les débris.

INOLTRE SU HUFFPOST

Écrasement du vol MH17 de Malaysia Airlines en Ukraine